Togo-Les innovations du concours des lauriers du « Journalisme d’impact au Togo »

L’édition 2021 du concours des lauriers du « Journalisme d’impact au Togo » a été lancée hier mercredi à Lomé. C’était en présence du ministre en charge de la Communication, de l’Ambassadeur des USA au Togo, du Directeur de l’ISICA, du représentant résidant du Programme des nations unies pour le développement (PNUD) au Togo et des responsables des organisations professionnelles de la presse togolaise.

L’objectif de ce concours, c’est de couronner l’excellence du journalisme dans tous les formats et de constituer un baromètre de la situation de cette profession dans notre pays. C’est aussi de permettre le développement d’un secteur médiatique économiquement viable, où le journaliste peut exercer dignement sa profession et en toute sécurité. Il vise donc à encourager un meilleur travail des journalistes au Togo et à promouvoir le journalisme, dans le respect de l’éthique et de la déontologie de ce métier.

Ce concours est ouvert à tous les journalistes togolais de la presse écrite, de la presse en ligne, de radiodiffusion et de la télévision, âgés d’au moins 18 ans, exerçant depuis au moins deux ans, ayant publié un article sur un sujet relatif à l’éducation, l’environnement, la démocratie, l’état de droit ou tout ce qui a rapport à l’économie et à la pauvreté.

Les candidatures sont à soumettre, du lundi 22 novembre 2021 au samedi 22 janvier 2022, sur le site www.lji-togo.com. Le Jury rejettera toute production soumise hors délai.

Notons que l’édition 2021 amène quelques innovations. D’abord elle consacre la création d’une quatrième catégorie de média supplémentaire, celle de la Presse en ligne, alors que seule la presse écrite englobait jusque-là les productions digitales. Le Prix Spécial permettait d’accorder une récompense matérielle à une production supplémentaire de cette catégorie hybride, selon que le lauréat principal était issu de la presse en ligne ou de la presse écrite. Ce Prix Spécial disparait donc.

Autre innovation, le concours crée le « Prix d’Encouragement au journalisme féminin ». Ce prix est destiné à récompenser les efforts d’une femme de média dont la production, quoi que respectant les codes de la profession, n’a pas pu être classée.

La dernière innovation de l’édition 2021 porte sur les prix en voyages. Les organisateurs ont décidé d’explorer les approches régionales, car il est prouvé que le cheminement aux côtés de collègues expérimentant des pratiques différentes mais dans le même environnement régional a des retombées efficaces sur la perception professionnelle du travail. Tous les premiers de catégories profiteront donc ensemble d’une mise en situation en milieu professionnel, pour une durée approximative d’un mois, dans une institution médiatique régionale dont la renommée est internationale.

« Nous espérons que l’annonce de ces changements va décupler, à termes, la quête du professionnalisme chez les journalismes togolais. Cette quête doit transparaître dans les productions soumises au concours. Le jury sera encore plus exigeant cette année, pour s’assurer comme toujours que chacun mérite son classement. Ce travail minutieux se fera sans aucune considération des provenances politiques, régionales, religieuses ou sociales des candidats », a souligné Eric Stromayer, l’Ambassadeur des USA au Togo.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.