Togo: les dessous du voyage « précipité » de Faure Gnassingbé en Côte d’Ivoire

Crédit photo : alome.com

Faure Gnassingbé effectuera une visite de travail et d’amitié, ce lundi 20 novembre, à Alassane Ouattara. Cette visite du président togolais à son homologue ivoirien revêt assurément une importance capitale pour les deux chefs d’État.

Lire aussi : Crise au Togo: le conseil de Nicolas Lawson à Faure Gnassingbé

Un réconfort pour Faure Gnassingbé auprès d’Alassane Ouattara

Le Togo est empêtré dans une crise sociopolitique ces derniers temps. Les opposants togolais ont, en effet, appelé à des manifestations à travers la capitale Lomé et d’autres grandes agglomérations du pays, demandant au pouvoir togolais un retour à la Constitution de 1992, et s’insurgeant contre le projet de révision constitutionnelle voulu par le pouvoir. D’autres vont plus loin en demandant la démission du président Faure Gnassingbé. Car pour eux, 50 ans du clan Gnassingbé au pouvoir, « ça suffit ». Ces manifestations se sont déjà soldées par de nombreux morts, des arrestations et d’importants dégâts matériels.

Lire aussi : « Le départ de Faure Gnassingbé est indiscutable »- Christian Trimua

C’est dans ce contexte quelque peu tendu que le président Faure Gnassingbé arrivera sur les bords de la lagune Ebrié, ce lundi, sous le coup de 12h00 (heure locale et GMT) pour une visite de quelques heures. Il sera accueilli à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan par le président Ouattara. Les deux hommes d’Etat auront aussitôt un tête-à-tête dès 12h30 au cours duquel ils évoqueront certainement la crise togolaise. En tant qu’une personnalité très influente de la sous-région ouest-africaine, le chef de l’Etat ivoirien pourrait contribuer à faire baisser les tensions politiques au Togo. C’est du moins ce qu’espère le fils de feu Gnassingbé Eyadéma.

Lire aussi : Violences au Togo: pointé du doigt, l’opposition répond à Faure Gnassingbé

Le président togolais, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et son hôte passeront, par ailleurs, en revue l’organisation du sommet Union africaine (UA) – Union européenne (UE) qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan. D’autres questions bilatérales, ainsi que celles concernant l’Afrique de l’ouest seront assurément au menu de cette rencontre.

TogoWeb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.