Togo-Les berges de la rivière de Kpadjenta reboisées pour lutter contre l’érosion

Dans la région des savanes au Nord du Togo, précisément dans la préfecture de Tône, des actions sont en cours pour sauver la rivière de Kpadjenta menacée par l’érosion.

Selon le préfet de Tône, Tchimbiandja Yendoukoa Douti, la rivière de Kpadjenta est menacée par l’érosion. C’est une conséquence des facteurs anthropiques. Notamment, « l’extraction du sable pour les constructions de maisons (…) laissant des maraîchers dont des femmes dans un état de désolation ».

Conscientes de « ce problème d’ordre écologique », les populations locales ne restent pas les bras croisés. Elles se mobilisent. Et en collaboration avec les autorités préfectorales, la direction préfectorale de l’Environnement et des Ressources forestières.

Ainsi, le 04 août dernier, les berges de la rivière de Kpadjenta à Dapaong, ont été reboisées de 1000 jeunes plants. Principalement, il s’agit des palmiers à huile et des casia. L’activité s’inscrit dans le cadre de la campagne nationale de reboisement, a rapporté vert-togo. En effet, dans sa politique environnemental, le gouvernement togolais ambitionne de planter un milliard d’arbres d’ici 2030.

A noter que la deuxième édition de la campagne nationale de reboisement a été lancée le 1er juin 2022 à la faveur de la journée nationale de l’arbre.

Source : icilome.com