Togo- Législatives 2024: Les raisons de cette victoire écrasante du parti de Faure Gnassingbé

0
97

Au Togo, les résultats provisoires des élections législatives ont été proclamés ce samedi par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Sur les 113 sièges en jeu, l’Union pour la République (UNIR), le parti au pouvoir, a remporté 108 sièges. L’opposition n’a réussi à obtenir que 5 sièges. Certains observateurs tentent d’analyser cette victoire écrasante en identifiant dix éléments clés.

Les dix raisons de la victoire du parti Unir :

1. Un leader charismatique, apprécié des populations et qui a le sens de l’écoute : en effet cette victoire est avant tout la victoire de SEM le Président de la République. Il a su orienter, diriger, appuyer de main de maître les actions de son parti depuis la phase préparatoire jusqu’à la victoire finale. Avec un esprit d’humilité, il a montré aux candidats la voie à suivre pour être proche des populations. En interne, la gestion du choix des candidats à été une illustration de maestria faisant des candidats non retenus les premiers soutiens de ceux qui ont été retenus.

2. Ensuite, la maturité politique des populations qui fait que désormais elles ont les armes pour juger réellement de ce qui est fait mais aussi pour ne pas se laisser entraîner dans des aventures sans lendemain. La maturité amène le courage et le courage amène à faire ses choix en toute honnêteté et transparence. C’est ainsi que la notion de fief de l’opposition a explosé au profit d’un vote d’adhésion à l’offre politique du parti Unir.

3. Troisième raison, la composition même des listes du parti Unir . Ces listes ont dans toutes les zones présentées une diversité admirable. Des jeunes, des moins jeunes, des femmes, des cadres fonctionnaires, des opérateurs économiques, des artisans etc. Il était plus facile de se retrouver dans ces listes où tout le monde avait sa place.

4. Quatrièmement, la présence du parti Unir sur le terrain bien avant la période électorale. Aucune zone du territoire n’a été laissée pour compte. Le parti s’est mobilisé pour être constamment aux côtés des populations pour faire face aux défis permanents. Le parti Unir, qu’on l’aime ou pas, est devenu le parti qu’on voit le plus, qu’on aime le plus et qui est le plus présent, en particulier en période électorale.

5. Le bilan très positif du Chef de l’État et de son gouvernement qui a su renforcer la résilience des populations dans un contexte de crises multiples. Que ce soit sur le plan securitaire ou sur le plan de la lutte contre la vie chère. Le bilan social est positif même si les besoins sont déplus en plus nombreux et qu’il faudra y répondre.

6. La mobilisation des jeunes et des femmes. En effet, on a pu voir dès les premiers jours de campagne que les jeunes étaient en première ligne. Dans l’organisation des événements mais aussi dans la prise de parole. Quant aux femmes, il n’y a plus besoin de souligner leur engagement pour cette victoire. En véritables amazones, elles ont dans toutes les préfectures créé les conditions d’une forte adhésion. Du reste, ce n’est qu’une reaffirmation de leur fidélité à la vision du PR.

7. La forte implication des hauts cadres du gouvernement. C’est un signe de confiance et aussi de respect pour le peuple que de retourner vers lui après avoir été nommé pour lui demander de vous élire. La plupart fait dans leur localité mettant ainsi en exergue un attachement à un territoire mais aussi leur proximité avec ce milieu d’origine

8. La pédagogie faite autour de la réforme de la constitution a été une occasion pour faire réellement saisir les enjeux de celle ci. Elle a abouti à une volonté claire de soutenir cette réforme. Certains acteurs ont peut être pensé que Unir allait fuir ce débat mais à leur grande surprise, Unir a plutôt expliqué et présenté la réforme et ses avantages pour nous tous. Et cela a marché !

9. L’implication de tous les cadres. Les hauts cadres comme les autres. Finalement, dans Unir tout le monde s’est comporté comme s’il était lui même candidat. Mouillant le maillot dans des réunions,meeting, déplacements etc. C’est cela l’union et la discipline. Les choses ne sont pas toujours parfaites mais l’ambiance entre tout ce monde était belle à voir.

10. La formidable, la belle campagne électorale du parti Unir. Partout au Togo, les candidats sont allés échangé avec les populations pour non seulement les écouter mais aussi voir ce qui peut être fait. Ce n’était pas de grandes promesses mais c’était un dialogue franc, parfois rude car les défis sont nombreux mais toujours constructifs. C’est une grande leçon d’humilité et de stratégie politique dont la voie à été tracée par SEM le Président de la République qui lors du congrès appelait les militants à faire preuve d’humilité et d’empathie. Au final, c’est le Togo qui a gagné.

Source : icilome.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.