Togo – Législatives 2024, la caution passe de nouveau de 500 000 à 300 000 F CFA

0
135

Le gouvernement togolais à travers un communiqué en date de ce 23 Février 2024, a annoncé plusieurs dispositions relatives aux prochaines échéances électorales. Parmi celles-ci, la réduction du montant de la caution à verser par les candidats aux législatives et aux régionales.

De 100 000 F CFA aux dernières élections législatives, le montant de la caution a été quintuplé par le gouvernement togolais lors de la première publication relative aux dates et autres dispositions concernant l’élection des prochains députés et celle des gouverneurs de région.

Cette décision a naturellement suscité l’indignation des acteurs politiques, notamment ceux de l’opposition ainsi que les acteurs de la société civile qui ont dénoncé une disposition visant à écarter d’office les éventuelles candidatures du « bas peuple ».

Dans un communiqué annonçant entre autres le report de la date des élections d’une semaine, le gouvernement togolais vient de revoir à la baisse le montant de la fameuse caution pour les candidats aux deux élections couplées à la même date. Ainsi, chaque candidat ou candidate aux législatives devra s’acquitter respectivement de 300 000 F CFA et 150 000 F CFA au Trésor public. Quant aux régionales, le montant est de 150 000 F CFA pour les hommes et 75 000 F CFA pour les femmes.

Selon les autorités, il s’agit de prendre en compte les observations de la classe politique sur les premiers montants estimés exorbitants. Toujours est-il que plusieurs partis politiques avaient fait remarquer qu’ils ont établi leur budget sur des cautions de 100 000 F CFA quant aux législatives reportées au 20 Avril prochain.

Source : icilome.com