Togo-Le roi défunt des Adja Kpoyizoun Adja Tonevakpo ou le crime de lèse-majesté

Il se passe des choses bizarres dans ce pays. N’y a-t-il plus aucun repère ? Aucun respect ? Nous venons de prendre connaissance du faire-part des obsèques du défunt roi du peuple Adja, Kpoyizoun Adja Tonevakpo, le 187eme souverain d’une longue dynastie qui a défié le temps.

Alors où se trouve le scandale ? Il y a bel et bien scandale lorsque l’on défigure la réalité en affublant l’honorable défunt d’un titre saugrenu qu’il n’a jamais porté et qui n’existe nulle part. En effet, le roi des adja est devenu, comme par enchantement, le “roi des adja-tado”, peuple qui n’existe pas. Le vocable adja-tado a été choisi par les linguistes pour désigner un groupe de peuples partageant des langues et des cultures proches sans jamais nier leur identité respective. Devons-nous en déduire qu’il n’était roi de rien ? Roi d’une fiction de peuple ? Et donc un roi fictif, un imposteur ? Il s’agit, à l’évidence, d’un crime de lèse-majesté.

Est-il possible qu’un adja puisse se tromper sur le nom de son ethnie en transformant adja en adja-tado ? Qui oserait écrire ewe-tado, guin-tado ou yoruba-tado ? Voudrait-on nous intimider avec cette imposture à travers la longue liste des noms suivis de titres prestigieux des dirigeants du pays que l’on ne s’y prendrait pas autrement.

Que cette duperie soit corrigée avant les obsèques de l’illustre disparu. Pour l’honorer et honorer le peuple adja. C’est une question d’honneur. Je ne suis pas adja, mais je suis du camp de la vérité.

Au nom de la vérité restituez au peuple adja sa véritable identité !

Ayayi Togoata Apedo-Amah

Source : icilome.com