L’IGNORANCE TUE LA LUTTE DE LIBÉRATION : TOGO, DU CANDIDAT DE LA FRANCE AU PANAFRICANISME

L’IGNORANCE TUE LA LUTTE DE LIBÉRATION : TOGO, DU CANDIDAT DE LA FRANCE AU PANAFRICANISME

La lutte de libération pour la restauration des valeurs et principes du vivre ensemble, c’est la chasse aux irrationnels , mythes , mensonges.

La dictature, l’oppression pour asseoir son règne se base sur l’irrationnel, le mythe , le mensonge. C’est ce qui permet de contrôler l’imaginaire collectif par les explications de forme inférieure.

Après les élections législatives de 2018 , où le peuple a choisi de ne pas participer à un tel processus électoral.
Pour maintenir la résistance citoyenne, certaines personnes ont pensé qu’en alimentant le fait 30 millions, ils vont pouvoir libérer les énergies d’actions.
Malheureusement cette propagande a complètement déconstruire la résistance qui a servi à avoir la #C92Originelle.
Une désorganisation qui est issue premièrement de la sauvagerie, brutalité du système et du complot de la CEDEAO.

Face à la brutalité du système pour anéantir tout mouvement de résistance , c’est en ce moment que nous avons jugé bon de faire la propagande de l’affaire de 30 millions .

À quelques mois de l’élection présidentielle 2020, le débat était, l’élection ne peut pas être la solution du problème togolais.
Tous ceux qui parlent de l’élection sont des traîtres.
Au Togo , seule la révolution populaire peut nous sauver.

Nous avons démontré que l’élection n’est pas anti-révolutionnaire . Et que le processus électoral peut créer la révolution.

En décembre 2021 , après le choix du candidat du Saint Esprit, car pour certains le problème togolais est spirituel. Et que Dieu a choisi un candidat pour libérer les togolais en 2020.
Pour amener les togolais à soutenir le candidat du Saint Esprit; nous avons assisté à une propagande du profil de la France.

Pour les adeptes du Saint Esprit, un candidat du profil de la France, va pousser le colon à rompre avec le clan Gnassingbé pour venir soutenir ce nouvel homme du peuple.
La France derrière, Emmanuel Macron derrière…… c’est dans de tels emballages qu’ils ont vendu le candidat du Saint Esprit aux togolais.

En allant chercher le soutien populaire pour le profil de la France, ils ont fait la propagande pour détruire tous ceux qui ne correspondent pas au profil psychologique, culturel du maître blanc.

Nous les avons avertis que dans une lutte de libération, il y a la question des alliés potentiels. Et le soutien des alliés ne se gagnent pas au moment où on a un problème.
Dans nos discours et actions nous devons préparer les alliés potentiels à se mettre prêts quand nous allons avoir besoin d’eux. Ou eux mêmes, peuvent nous proposer leur service .

Mais, ils ont choisi la propagande de dénigrement, diabolisation, d’insultes pour obtenir le soutien populaire.
Après analyse en profondeur dans notre article là https://jeunessetogolaise.blogspot.com/2020/03/togo-fovi-katakou-22032020-mon-analyse.html?m=1 , nous avons démontré que l’élection présidentielle de 2020 n’est qu’un des éléments pour prouver encore à nous mêmes que c’est le système la cause de nos maux .

Et que nous avons plus intérêts à travailler pour renforcer les différentes cellules de résistance qui existent et d’en a créé d’autres.
Non , la préoccupation c’est la recherche d’un bouc-émissaire parfait de la fraude massive du clan Gnassingbé, des arrestations…..

Au lieu de construire la mobilisation populaire, nous avons choisi de s’insulter, de se dénigrer.
Nous avons cherché à opposer la société civile et les partis politiques.
Nous avons eu la propagande : « les togolais doivent sortir des partis politiques pour la lutte citoyenne ; la société civile doit prendre le devant ; au Togo il n’y pas d’opposition…»

Aujourd’hui à notre grande surprise; ceux qui en 2020 , ont amené les togolais à soutenir un candidat du profil psychologique, culturel de la France nous disent qu’ils sont devenus des panafricanistes.

Et les mêmes pour amener les togolais à adhérer au PANAFRICANISME se servent encore du registre de communication qui a servi pour le candidat de la France.

Comment un militant du candidat de la France, peut-il subitement devenir aujourd’hui un panafricaniste ?

Et les mêmes personnes commencent par crier encore :

  • Au Togo la société civile n’existe pas. Ceux qui ont entre temps demandé à la société de prendre le devant. Ils crient qu’aujourd’hui la société civile n’existe pas.
  • Les togolais doit laisser les partis politiques pour la lutte panafricaniste .

En analysant, les discours actuels et du passé, nous devons faire un travail sérieux pour faire comprendre à chacun de nous, ce qu’est une lutte de libération.

Nous devons aider l’opinion togolaise à comprendre ce qu’est le PANAFRICANISME et qui sont les pères fondateurs.

C’est incohérent de parler du PANAFRICANISME , du parti politique , de la peau.
Car les panafricanistes comme :
• Marcus Garvey a créé un parti politique
• Cheick Anta Diop, un des acteurs du PANAFRICANISME a épousé une blanche
• La femme de Kwame Nkrumah est marocaine
• Malcolm X a compris à la fin que ce n’est pas une histoire de peau mais au delà de la race c’est tout un système de pensée et d’organisation sociale .

Nous ne devons plus laisser les togolais devenir encore victimes de l’irrationnel, du mythe.

Seule la raison, la logique peut libérer les énergies de créativité, d’imagination et d’audace, de sacrifice pour le Togo l’or de l’humanité.

Nous sommes une génération de résultats positifs.
La victoire est la nôtre maintenant.

fovi katakou ( b-a-b-a, RAL)
Nature-Homme-Societe

Source : icilome.com