Togo – Le « revenant » de Tokoin-Dogbéavou libéré

On se rappelle la mise en scène d’un malade mental, présenté comme un homme mort puis revenu à la vie quatre mois après son décès, qui a fait des remous à Lomé, notamment le quartier Tokoin-Dogbéavou la semaine dernière. Eh bien, la Police a arrêté la supercherie le week-end dernier en mettant la main sur le concerné et ses complices.

Cette histoire à dormir debout a emballé même les garants des us et coutumes qui ont déclaré sur les médias que c’était vrai. Même des journalistes étaient convaincus qu’ils parlaient à un revenant. Mais des esprits bien avertis doutaient de ce spectacle qui prenait plutôt l’allure d’une comédie. Et puis la Police intervint.

Le samedi, le supposé revenant et ceux qui l’entouraient et prenaient 500FCFA à chaque visiteur, ont été embarqués. Direction, commissariat. La comédie de l’année venait donc de prendre fin à Tokoin-Dogbéavou à Lomé.

Ce mercredi, on apprend que le supposé revenant a été libéré. Jeannette (C’est d’ailleurs une femme, puisqu’on disait que le revenant peut prendre toute les formes humaines) est aujourd’hui libre et a rejoint sa famille. C’est une personne qui souffre d’une maladie mentale. Après avoir subi un viol dont l’auteur n’est pas connu, elle a mis au monde une fille.

Dame Jeannette est libre. Mais ses complices sont toujours en détention. Si le malade mental ne savait pas ce qu’il faisait, au moins ceux qui prennent de l’argent et le présentait comme un revenant, connaissent bien le but de leur vile entreprise.-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.