Togo – Le Programme Novissi demeure inéquitable.

Alors que des citoyens togolais résidents à Lomé et d’autres villes du Togo attendent leur cinquième tranche du programme «Novissi», les habitants d’autres villes comme Atakpamé et ses environs espèrent leur première tranche avec incertitudes.

L’Etat Togolais a lancé le programme baptisé «Novissi» vers le début du mois d’avril 2020. Ce programme de transferts monétaires vise à assister tout citoyen togolais « éligible » ayant perdu son revenu en raison de l’adoption des mesures de riposte contre le Coronavirus.
L’engouement que ce projet a suscité dès le début est devenu faible au moment où l’on remarque que les conditions d’éligibilité deviennent plus importantes ou complexes.

Malgré le fait que bon nombre se sont inscrits, jusqu’à ce jour aucun des habitants du grand Ogou qui ont fait leurs cartes d’électeurs à Atakpamé ne semble être éligible au programme. Ceci incite la réaction de certains citoyens qui n’en bénéficient pas encore.

« Je suis certaine que parmi les bénéficiaires de ce programme (Novissi), il y a des gens qui sont moins affectés par cette crise que moi qui n’en bénéficie pas.» se plaignait une femme revendeuse au marché d’Akpessèmé à Atakpamé.

Un autre conducteur de taxi Motto affirma au micro d’iciLome que « C’est de pure injustice, il semble que nous sommes moins Togolais que les autres qui en bénéficient…, Et nos dirigeants ignorent cette répartition inéquitable des biens communs.» a-t-il déclaré.

En effet, même s’il n’y a pas de couvre-feu sur toute l’étendue du territoire Togolais, manifestement il y aurait d’autres citoyens habitants hors des villes dans lesquelles l’état d’urgence décrété est plus intense, qui seraient plus touchés par cette crise et aurait plus besoin d’aide que d’autres bénéficiaires.

D’ailleurs, Il est évident qu’il y ait d’autres citoyens qui n’en bénéficient pas, car leurs cartes d’électeur ont été faites dans une autre ville avant leurs déménagements pour ces villes considérées comme plus touchés par cette crise.

Rappelons que selon les chiffres officiellement publiés, jusqu’ici ce programme a déjà eu 566 567 bénéficiaires sur 1 378 381 personnes enregistrées. Peut être avec l’assistance des scientifiques qu’ont sollicité les responsables gouvernementaux, le projet accéderait aux demandes des Togolais.

Mensah A.-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.