Togo – Le pasteur Edoh Komi souhaite que le couvre-feu du 31 soit prolongé jusqu’à 1h du matin

Dimanche, les restrictions sanitaires de fin d’année en riposte à la propagation de la Covid-19 ont débuté avec le couvre-feu instauré par les autorités sanitaires. Ces mesures impliquant d’autres décisions, notamment la célébration lors des réveillons (24 et 31), indispose beaucoup de leaders religieux qui les trouvent un peu déplacées.

Contrairement aux gouvernants qui voient en la non célébration de culte les 24 et 31 (réveillons) une solution contre la hausse des cas de contamination, le pasteur Edoh Komi, président du Mouvement martin Luther King (MMLK), quant à lui, estime que c’est plutôt l’ouverture des lieux de culte qui est la meilleure option. Pour lui, le coronavirus n’est pas plus puissant que Dieu.

« Depuis l’ouverture progressive des lieux de culte, il n’a jamais été question de détection de cas (contacts, suspects, contaminés) au sein de la masse des croyants. À ce sujet, un satisfécit est délivré au corps religieux qui a prouvé sa maturité et sa responsabilité par rapport au respect des mesures barrières. Du coup, les autres lieux de culte doivent rouvrir leurs portes au nom de l’égalité de tous devant la loi », a-t-il i-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.