Togo/ Le grand retour de Lady Apoc incarné par un concert Blues ce samedi à l’IFT

46

Vous souvenez vous de Miss Apoc ?  Cette jeune fille candide que les mélomanes togolais ont découvert en 2004  avec son titre « un dimanche », une sonorité dans le style R’n’B.  Aujourd’hui, cette femme est différente, elle est devenus une « Lady ». Un nouveau look , un nouveau style, une nouvelle conception… mais la passion reste la même : la musique. Après une longue absence de la scène musicale,  « Miss Apoc » devenue « Lady Apoc » revient sur scène pour faire découvrir la nouvelle artiste qu’elle est devenue à travers un concert Blues ce 15 septembre à l’Institut Français de Lomé.

Depuis 2012, les fans de Lady Apoc n’ont plus eu de ses nouvelles sur le plan musical. Pendant ce temps, l’artiste était sans doute attelée  à peaufiner son projet « Lomila » un projet de recherche et de création de chansons issues de la rencontre entre chants d’origine Vodou et musique Rock . Le projet lui a valu le  prix «Visa pour la création 2008» à la Cité Internationale des Arts à Paris.

Ces années d’absence ont donc forgé une nouvelle artiste  qui s’identifie aujourd’hui dans le style Blues . Lady Apoc se fera ainsi redécouvrir dans son nouveau style à travers un concert acoustique de Blues baptisé « The R » prévu ce samedi à Lomé.

Sur le rythme des percussions, de la guitare et d’un harmonica, la « filleule »  de Jimmy Hope  va rythmer  sonorités de la terre de ses aïeux et musique de l’occident pour créer une ambiance musicale des plus singulières sur des textes traitant d’amour, de nature et de tradition.

Pour l’artiste, au-delà de la musique, c’est aussi un esprit, un rituel, une religion et surtout une question de l’identité culturelle africaine.

« Longtemps réprimée et diabolisée, la religion Vaudou est un ensemble de croyances et de rites africaines. C’est un fondement culturel des peuples issus par migration de Tado au Togo… La musique occupe donc une place fondamentale dans le culte Vodou. Les tambours, instruments considérés comme sacrés possédant une âme, un esprit qui leur est propre, y occupent le premier plan », a confié  l’artiste au site d’informations africatopsuccess.

En plus de la création musicale portée par la chaude et puissante voix de Lady Apoc, l’atmosphère scénique de « The R » se veut féerique, avec un discret air d’oasis symbolisé par un décor original que viendra épouser  l’intimité des lumières tamisées.

Le rendez est pris pour ce 15 septembre à 20heures GMT au prix de 1000Fcfa .Le spectacle se poursuivra le 21 septembre prochain en session Opera moyennant 2000f/3000F CFA.

Le projet se poursuit à Paris la Cité Internationale des Arts 9 octobre au 4 janvier 2019 ou l’artiste se rendra après Lomé dans le cadre du programme « Visa pour la création » dont elle est lauréate.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

 

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here