Togo- Le Front “Touche pas à Ma Constitution” s’oppose fermement au coup d’État constitutionnel

0
113

En conférence de presse ce samedi à Lomé, les responsables du Front « Touche pas à Ma Constitution » ont dénoncé la nouvelle constitution adoptée hier vendredi à l’hémicycle par les députés en fin de mandat depuis 30 décembre 2023. Ils parlent d’un coup d’Etat constitutionnel et invitent le peuple togolais à rester déterminé pour des actions d’envergure dans les prochaines jours. Lisez!

Front « Touche pas à Ma Constitution »

Conférence de presse

Déclaration liminaire Lomé, le 20 avril 2024

A l’unanimité des 87 députés présents, l’Assemblée monocolore au service exclusif du chef de l’État, Faure Gnassingbé, a adopté hier, le 19 avril 2024, une nouvelle Constitution. Cette nouvelle constitution a été massivement rejetée par le peuple togolais et suscite toujours la controverse dans l’opinion publique.

Malgré cela, les députés ont choisi d’ignorer la volonté du peuple. Cette décision est lourde de conséquences pour notre pays et pour l’avenir de notre démocratie, car l’objectif poursuivi est la confiscation du pouvoir par un clan et la présidence à vie pour une personne.

Nous sommes profondément indignés par le fait que cette nouvelle constitution ait été adoptée, alors que le pays est en pleine campagne électorale pour les élections législatives du 29 avril prochain. Nous sommes également en colère du fait que le contenu de cette nouvelle Constitution n’a pas été rendu public et que certains députés et ministres affirment ne pas avoir eu accès à son contenu.

Cette nouvelle Constitution est une manœuvre politique visant à permettre au chef de l’État actuel, Faure Gnassingbé, de se maintenir au pouvoir ad vitam æternam. Ce qui s’est passé hier à l’Assemblée nationale est un coup d’État. C’est un crime imprescriptible selon la Constitution qu’ils viennent de balayer.

Il est donc clair, compte tenu de son illégitimité, que nous ne reconnaissons pas cette Constitution. Nous continuerons évidemment, avec le peuple togolais, à nous battre pour restaurer la République et installer la démocratie dans notre pays.

Nous renouvelons ici notre appel solennel à la mobilisation générale du peuple togolais.

Dans les prochains jours, des actions d’envergure seront organisées pour dire non à cette Constitution que nous rejetons avec force.

Soyons déterminés à continuer notre lutte pour la démocratie, l’Etat de droit et les droits humains au Togo. Soyons déterminés à défendre la volonté du peuple togolais et à nous opposer à cette nouvelle Constitution illégitime. Notre lutte est juste, nous finirons par triompher.

Que viennent les tyrans, ton cœur soupire vers la liberté!

Lomé, le 20 avril 2024

Front « Touche pas  à  ma  constitution »

DMP-Dynamique pour la Majorité du Peuple: CDPA, DSA, Le NID, LA RACINE, MJS, FDP, GAMESSOU, Bidjegue Bindje, Les Admis,

Alcades et personnalités

ADDI

LES DÉMOCRATES

CAR Transition

UDS-TOGO

PARTI DES TOGOLAIS

SANTE DU PEUPLE

CODITOGO

Source : icilome.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.