Togo – Le Festival International d’Histoire d’Aného du 6 au 9 octobre prochain

Le Festival d’Aného rebaptisé Festival International d’Histoire d’Aného (FIHA) annonce à nouveau les couleurs d’une fête pluridisciplinaire.

L’initiative est portée par la Fondation Aquereburu & Partners en collaboration avec la commune Lacs 1 a fait l’objet d’une conférence de presse mercredi 13 juillet 2022 à Aného, 50 km au Sud-Est de Lomé, l’actuelle capitale togolaise.

Placé sous le prisme d’échanges culturels, le Festival Festival International d’Histoire d’Aného (FIHA) est prévu du 6 au 9 octobre 2022 dans l’ancienne capitale du Togo. les organisateurs voient au FIHA « un enjeu identitaire » au cœur de la ville d’Aného, celle-là même qui exhibe le contact entre l’océan, lacs et le fleuve. D’ailleurs, le thème retenu, « Les eaux », en dit long sur l’aspect unique dudit festival.

«…Nous sommes des gens de l’eau (…) Nous sommes une ville d’eau et nous aimons notre ville, célébrer l’eau même s’il arrive que l’eau parfois se fâche avec l’érosion côtière, elle demeure toujours notre amie. Donc, ce festival vise à réconcilier l’eau et nous, car que nous ne pouvons pas vivre sans l’eau. Et l’eau, c’est notre vie », a déclaré le Président du FIHA, Me Alexis Aquereburu, également maire de la Commune des Lacs 1.

« L’objectif dudit festival est de faire l’histoire, la nôtre, faisant partie intégrante de l’histoire africaine. Le pari étant de faire de la Ville d’Aného, autrefois appelée et connue sous le nom de « Petit –Popo » qui est le chef-lieu de la Préfecture des Lacs située dans la Région Maritime un lieu de rendez-vous pour tous. Qu’ils soient historiens, chercheurs, journalistes, étudiants, amoureux de la littérature – voire de la culture », a décliné le Comité d’organisation. A en croire les initiateurs, entre 50.000 et 10.000 visiteurs sont attendus dans la ville d’Aného pour l’occasion.

Aussi, le Festival International d’Histoire d’Aného abritera des rencontres pédagogiques, des consultations et soins ophtalmologiques et des échanges et partages culturels autour de l’histoire. Des conférences, des débats, des table-rondes, un espace numérique, des activités sportives et des spectacles, sont également prévus.

Le FIHA la servira par ailleurs de tribune aux historiens, géographes, journalistes, écrivains, chercheurs, philosophes, artistes, gastronomes et intellectuels qui s’intéressent aux sociétés humaines et à leurs longues histoires.

Prof. Essohanam Batchana

Et en raison de sa teneur, le Vice-président du comité scientifique du festival, Prof. Essohanam Batchana a indiqué qu’il s’agira également d’un « rendez-vous exclusif entre les hommes de sciences». A cet effet, un colloque ouvert au public est organisé le 05 octobre prochain pour marquer le lancement du FIHA.

Source : icilome.com