Togo-L’artiste Kokou Ekouagou se dévoile davantage au public

0
271

Dans un écrit qu’il s’apprête à publier sur sa page Facebook, l’artiste togolais Kokou Ekouagou se dévoile davantage à son public, entretenant une certaine intimité. Il y aborde tout : ses œuvres, son inspiration, ses projets ; le tout motivé « par le désir de réfléchir aux classifications et aux constructions de la réalité quotidienne ».

Il faut plutôt le lire pour saisir la quintessence de ses toiles.

“Je travaille et vis à Lomé (Togo)

Je suis un artiste utilisant la peinture, la sculpture, la photographie, la vidéo, la performance et l’installation avec une formation en mathématiques et en physique.

J’ai étudié à l’Université du Bénin actuelle Université de Lomé et j’ai également étudié la gestion culturelle au Goethe-Institut.

En développant des stratégies basées sur des principes multiculturels, l’identité et l’affect, je propose des approches critiques des récits historiques dominants et tente de les décentraliser. Mes projets de recherche actuels sont motivés par le désir de réfléchir aux classifications et aux constructions de la réalité quotidienne.

 J’ai commencé à filmer en 2007 par curiosité alors que j’étais à Shanghai, mais ma véritable curiosité s’est accrue à Lomé lorsque j’ai filmé une scène de marché que j’ai intitulée “MARKET ZONE”.  Avec le temps je réalise des Arts Vidéos en performance en utilisant mon propre corps pour imbriquer mes idées avec la créativité.  Je le fais souvent spontanément, comme toujours, dans une action inspirante.

Je souhaite que le spectateur de mes œuvres opère un changement radical de perception, d’un point de vue classique, pour que l’art ne soit plus simplement une vision passive mais un mode de fonctionnement qui participe au croisement croissant des peuples du monde entier dans la paix…

Mes travaux tournent autour de thèmes tels que la paix, la place des femmes dans la société, le multiculturalisme et le destin de l’Afrique…

Au fond, les nouveaux médias me permettent de communiquer rapidement pour atteindre l’objectif d’une démocratisation libre et solide. Cela permet une information tentaculaire qui renforce des opinions et des comportements divers.

Je pense personnellement qu’être un artiste engagé me permet d’être en contact permanent avec le public partout à travers mes œuvres.   

Bien entendu je travaille en équipe si l’opportunité se présente à moi pour profiter de la complémentarité des idées pour une expérience plus réussie.

Les artistes sont influencés par à peu près tout : leur vie, leur identité, leur environnement, leur enfance, leur école, leur travail, la télévision, leurs films, les autres artistes, etc.

Je pense que tout ce que nous voyons et expérimentons dans la vie influence notre art d’une manière ou d’une autre, que ce soit directement ou indirectement… Il s’agit principalement de mon humeur, de mon état d’esprit, de mes capacités et de la position de mon cœur à ce moment-là.

En tant qu’artiste et manager culturel, j’envisage d’ouvrir dans un futur proche un espace d’art contemporain pour enseigner aux enfants des rues, une formation que j’ai commencée depuis des années dans “Les Ateliers EKOUAGOU” chez moi dans le quartier Kové à Agoè, en échangeant sur les enjeux des nouvelles technologies et des comportements dans le sens d’un brassage universel”.

L’artiste plasticien togolais Kokou Ekouagou

https://collect.getmygateway.com/first-step

Source : icilome.com