Togo- L’ANC souffle sa 12eme bougie

Le parti politique de l’opposition togolaise l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) célèbre ce 10 octobre 2022 son douzième anniversaire. A l’occasion, son président national Jean-Pierre Fabre adresse un message d’espoir aux militants. Lecture.

Message du Président National Jean Pierre FABRE à l’occasion du 12ème anniversaire de la création de l’ANC

(Lomé, 10 octobre 2022)

Mes Chers Camarades

Il y a exactement 12 ans, ensemble avec des délégations venues de toutes les contrées du pays ainsi que de la diaspora, nous avons, à l’abri des grenades lacrymogènes et de diverses adversités, dans la douleur et contre vents et marées, porté sur les fonts baptismaux ‘’une force politique en vue de poursuivre résolument la lutte pour le changement démocratique auquel aspire le peuple togolais’’. Ainsi naissait notre parti d’avant-garde, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC). C’était un dimanche, le 10 octobre 2010, alors qu’il sonnait 10h00 GMT.

Je voudrais d’abord vous saluer tous, militantes et militants de l’ANC, vaillants combattants de la liberté, acteurs intrépides et infatigables de la mobilisation populaire, vous qui chaque jour bravez l’adversité d’où qu’elle vienne, pour consacrer votre temps, votre énergie et vos moyens matériels et spirituels et bien souvent votre vie, à la poursuite des objectifs qu’ensemble nous nous sommes fixés, ce jour mémorable.

Je mesure, en tant que Président National, les sacrifices qui sont les vôtres. Et je voudrais rendre un vibrant hommage à vous tous pour votre engagement exemplaire aux côtés du peuple togolais en lutte pour sa libération du joug de la dictature.

C’est le lieu de saluer avec déférence, en votre nom à tous, la mémoire de tous nos camarades tombés au cours de cette longue lutte. Ce faisant j’ai tout naturellement une pensée pour tous les combattants de la liberté aujourd’hui disparus et avec qui nous avons parcouru une partie de ce chemin qui mène vers la liberté et le triomphe des idéaux de l’ABLODE, les idéaux de l’ANC.

Qu’ils trouvent ici toute notre reconnaissance et qu’ils reposent en paix. Nous leurs faisons le serment de continuer et de faire aboutir la lutte que nous avons ensemble engagée pour la libération et le mieux-être du peuple togolais tout entier.

Puissions-nous avec détermination, demeurer fidèles et loyaux à nos valeurs, celles de l’ABLODE, qui nous inspirent et nous motivent tous les jours, dans notre combat contre la dictature du régime RPT/UNIR, même s’il nous en coûte toutes les attaques calomnieuses du moment. Car notre combat est légitime et notre cause est juste. Et comme nous aimons à le dire, les causes justes finissent toujours par triompher si elles sont rigoureusement défendues.

En mesurant le sens de l’honneur et de la dignité, du courage et de la ténacité, du devoir et de la patrie que vous avez démontré durant notre parcours duodécennal, face aux écueils, aux mensonges et aux insultes, à la diffamation et aux dénigrements, à la violence et aux exactions de toutes sortes, j’ai toujours foi en notre combat et je reste convaincu que nous finirons par triompher. Inexorablement.

C’est de cette foi et de cette conviction, partagée ensemble par tous les combattants de la liberté, que nous puisons la force, le courage et l’énergie nécessaire pour tenir fermement le cap de l’alternance et du changement démocratique auquel aspire le peuple togolais tout entier.

Mes Chers camarades

Depuis sa création et singulièrement au cours des dernières années de cette période duodécennale, notre partie aura enduré plus gravement encore, des manœuvres de déstabilisation ourdies de toute part avec, en face, celles du pouvoir RPT/UNIR et, dans le dos et sur les flancs, celles de tous les autres qui prétendaient être des partenaires acquis à la même cause que nous. Ces agressions se poursuivent encore et plus que jamais, tant la volonté de voir disparaitre l’ANC est devenue plus forte et plus acharnée.

Mais parce que notre engagement se nourrit aux sources de l’ABLODE, parce que nous tenons des pères de l’indépendance et fondateurs de la nation togolaise et parce que notre combat est juste, nous laisserons toujours derrière nous, la cabale de dénigrement et de haine orchestrée pour nous détruire.

Il nous faut donc resserrer davantage nos rangs pour déjouer et vaincre ces nombreuses tentatives de déstabilisation d’où qu’elles viennent. Il nous faut redoubler d’ardeur au travail pour poursuivre, dans la discipline et avec plus d’énergie, de rigueur et de détermination, le renforcement de notre implantation ainsi que la remobilisation des populations sur le terrain.

C’est à ce prix que nous pouvons continuer de maintenir fermement et toujours bien haut, le flambeau de l’Ablodé que nous avons repris voilà 12 ans déjà.

A cet égard, les motions, résolutions et recommandations issues de notre 2ème Congrès ordinaire, tenu les 18 et 19 octobre 2019 à Lomé ainsi que celles de notre Conseil national, tenu le 10 octobre 2020, également à Lomé, ont clairement balisé la voie quant à nos actions politiques actuelles et futures. Le Bureau National s’attèle à la mise en œuvre des orientations et des directives données au cours de ces assises et j’y veille personnellement.

Chers Camarades

Des échéances électorales capitales se profilent à l’horizon en 2023 et en 2025. Notre parti, qui de toujours est à l’avant-garde des revendications concernant de meilleures conditions d’organisation des élections, avec des propositions concrètes et constructives pour le recensement électoral, le découpage électoral, l’identification des électeurs dans les bureaux de vote, etc., continue l’interpeler le gouvernement pour qu’enfin les prochaines élections au Togo respectent les standards internationaux d’équité et de transparence.

Je ne saurai terminer mon message, sans une pensée compatissante pour nos camarades et nos compatriotes de la région des savanes, confrontés ces derniers temps à des agressions “terroristes”. Je voudrais en votre nom à tous leur réitérer notre compassion et notre solidarité.

L’ANC renouvelle ses condoléances aux familles des victimes décédées et ses vœux de rétablissement complet aux blessés.

Chers Camarades

Beaucoup de chemin reste encore à parcourir pour libérer notre pays de la dictature dans laquelle il végète depuis 60 ans. C’est pourquoi je nous exhorte une fois encore à nous remettre résolument au travail afin de réaliser l’alternance et le changement auxquels aspire le peuple togolais.

Bonne fête de l’ANC à vous tous !

Dieu bénisse l’ANC, ses militants et ses sympathisants,

Dieu bénisse le Togo et le peuple togolais

Ablodé ! Ablodé ! Ablodé gbadja !

Lomé, le 10 octobre 2022

Le Président National,

Jean-Pierre Fabre

Source : icilome.com