Togo – La mère d’Akossiwa Djogbessi, retrouvée morte dans la maison d’un Nigérian à Lomé, saisit le procureur

C’était le 15 janvier 2015 à Bè Kpota. Le corps sans vie d’Akossiwa Djogbessi a été retrouvé dans la maison louée par un Nigérian à Lomé. Le présumé auteur du meurtre de la jeune femme, Christian Nnadozie, interpellé et incarcéré à la prison civile de Lomé, dit-on, a fui la maison d’arrêt. Alors que l’enquête semble ne pas avancer, prolongeant l’angoisse de la famille de la victime.

Mme Akouwa Djogbessi, la mère de la jeune dame « assassinée », a adressé ce 24 juin 2020 un courrier au Procureur de la République dans lequel elle demande que la lumière soit faite sur « l’assassinat » de sa fille unique. Et que son auteur réponde de son acteur devant la Justice. Lisez la poignante lettre !

TOGO : Courrier de la mère de la défunte au procureur de la République

Mme DJOGBESSI Akouwa
Mère de feue DJOGBESSI Akossiwa

Lomé, le 24 juin 2020

A
Monsieur le Procureur de la République
LOME

Objet : Nécessité de faire Justice et lumière dans l’assassinat de Ma fille DJOGBESSI Akossiwa, retrouvée morte dans la maison d’un Nigérian à Lomé le 15 janvier 2015.

Monsieur le Procureur,

Qui est l’assassin de mon unique fille ?

C’est avec tristesse et angoisse que je viens vous faire part de la nécessité de rétablir l’évidence et la véracité de certains aspects des faits qui entourent l’assassinat de ma fille, la nommée DJOGBESSI Akossiwa, retrouvée morte dans la maison d’un Nigérian à Lomé afin que justice soit faite.

En effet, le 15 janvier 2015, ma seule et unique fille est portée d-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.