Togo- La DMP exige la libération des militants de l’ADDI

0
99

Dans un communiqué, la Dynamique pour la majorité du peuple (DMP) exige la libération des militants de l’Alliance des démocrates pour un développement intégral (ADDI). Lecture.

DYNAMIQUE POUR LA MAJORITE DU PEUPLE DMP

Communiqué de la Dynamique pour la majorité du Peuple

Suite à la proclamation des résultats définitifs des élections législatives du 29 avril 2024, la DMP constate que le régime en place, obnubilé par sa volonté de se maintenir au pouvoir s’est encore une fois servi des institutions impliquées dans la gestion des élections pour proclamer des résultats truqués, malgré les recours formulés par les têtes de listes DMP afin que la vérité des urnes soit rétablie.

La DMP estime que les résultats des élections législatives du 29 avril 2024 ne correspondent à aucune réalité et affirme que ces élections n’ont aucune crédibilité.

Néanmoins, la DMP informe ses militants et sympathisants, ainsi que l’opinion publique nationale qu’elle siégera à l’Assemblée Nationale où elle entend poursuivre le combat pour la libération du Togo de la dictature et l’instauration d’une véritable démocratie dans notre cher pays.

La DMP croit en la nécessité pour les élus de l’opposition de travailler ensemble et est totalement disponible pour participer aux concertations prévues à cet effet pour se tenir les jours à venir, dans l’intérêt supérieur des Togolais.

La DMP saisit cette opportunité pour dénoncer l’arrestation de jeunes togolais auxquels il est reproché de publier des audios contestant le coup de force constitutionnel instaurant une Seme République au Togo et demande la libération immédiate de ces jeunes qui n’ont fait qu’exercer un droit citoyen.

Par la même occasion la DMP exige la libération des militants de l’ADDI arrêtés à CINKASSE et à MANGO suite aux élections législatives et régionales du 29 avril 2024.

Enfin la DMP dénonce les menaces multiformes, y compris celles portant atteinte à la vie, proférées à l’endroit des candidats et responsables de partis politiques et d’organisations membres. La DMP tiendra le régime responsable de tout ce qui pourrait leur arriver.

Que viennent les tyrans ton cœur soupire vers la liberté.

Fait à Lomé, le 20.05.2024

La Conférence des Présidents

Source : icilome.com