Togo-La communauté Zowla en colère contre le préfet & com

Le préfet des Lacs, le commandant Bodjona gâchent la cérémonie de Situtu, chère à la communauté Zowla. Celle-ci dénonce ce zèle et demande au représentant du pouvoir central de réparer « cet acte odieux et inacceptable ».

Vendredi 2 septembre 2022 à Zowla. Norbert Tevi Benissan, le préfet des Lacs, envoie un groupe de gendarmes, avec à leur tête le commandant Bodjona, pour interdire la cérémonie de Situtu devrait avoir lieu dans ce village.

Raison ? Les organisateurs de l’évènement n’ont pas reçu d’autorisation. Alors que d’habitude, ils n’en reçoivent pas.

« Nous rappelons que cette cérémonie s’observe depuis la nuit des temps à Zowla. Cet acte ignoble, irresponsable et d’abus de pouvoir est une insulte qui porte atteinte grave à notre culture, aux différentes divinités à la Grande Communauté Zowla et au Gê-nyi lui-même dans son ensemble », dénonce la communauté Zowla dans un communiqué.

Celle-ci demande au préfet de réparer son « acte odieux et inacceptable envers » elle et au peuple Gê.

Ce bras de fer va déteindre sur la cérémonie de la prise de la pierre sacrée prévue pour ce jeudi 22 septembre 2022 dans la même préfecture parce qu’un appel de boycott de l’évènement séculaire est lancé.

Source : icilome.com