Les militants de Togoland occidental réagissent à la mort d’Elisabeth II

Alors que des dirigeants du monde entier se sont réunis à Londres pour les funérailles de la reine du Royaume-Uni, la Homeland Study Group Foundation (HSGF), qui réclame l’indépendance de la partie occidentale de l’ancien Togoland, réagit différemment à la mort d’Elisabeth II.

Le groupe a exprimé sa déception à l’égard de feu la reine pour ne pas avoir tenté de “corriger le tort fait” par ses ancêtres à l’époque de la colonisation.

“La fondation est très déçue par la reine qu’elle n’ait fait aucune tentative pour corriger le tort fait à notre pays, le Togoland occidental ou le Togo sous administration britannique. La terre sous sa surveillance a été volée et ajoutée à la colonie de la Gold Coast en 1956-7.”, a affirmé HSGF dans un communiqué publié lundi.

“Le Togoland occidental était une nation très paisible dans une relation cordiale avec l’Allemagne. L’Allemagne avait conclu un traité commercial avec notre roi Mlapa II à Gbaga Torgo maintenant en République du Togo. Le Togoland aurait été un beau pays aujourd’hui s’il n’avait pas été la quête insatiable et diabolique de la Grande-Bretagne pour l’acquérir à tout prix ! Dans sa fixation, la Grande-Bretagne a saisi l’opportunité de la Première Guerre mondiale (WW1) et, en connivence avec la France, a envahi notre nation et l’a brutalement détruite avec des soldats bien entraînés de tous les pays…”, ajoute le communiqué.

Selon les termes du groupe, “Elizabeth a succédé à son père en tant que suzerain du Royaume-Uni, elle est devenue les yeux aveugles sur les douleurs atroces que les actions de son père ont soumises à WesternTogoland et ne se soucient pas de prendre des mesures pour corriger le tort que le territoire a été soumis à “.

“Depuis 1952, le cri d’émancipation et d’autonomie du Togoland occidental
citoyens des chaînes du colonialisme, Elizabeth a bloqué toutes les opportunités pour le Togoland occidental de devenir une nation souveraine. Le Royaume-Uni sous Elizabeth II s’est assuré que sa soif inextinguible d’avoir le Togoland occidental comme sa véritable propriété s’était réalisée”, poursuit le document qui a ensuite mentionné un certain échec de la défunte Reine:

1. Elle n’a pas fourni toutes les structures qu’une nation devrait avoir pour se démarquer en tant que pays.

2. Elle a effondré toutes les lignes de démarcation entre le Togo occidental et la Gold Coast pour rendre difficile ou presque impossible pour quiconque de connaître les limites réelles entre notre Nation et sa colonie la Gold Coast.

3. Elle a orchestré avec succès la demande du Convention Peoples Party de vouloir que le Togoland occidental soit ajouté à la colonie de la Gold Coast et a bombardé l’Organisation des Nations Unies de demandes frivoles.

Vous trouverez ci-dessous la déclaration complète publiée par HSGF.

Pour rappel, la Reine Elisabeth II est décédée le 8 septembre 2022 à l’âge de 96 ans. Sa mort a ensuite été marquée par le couronnement du Prince Charles III.

Source : icilome.com