Togo – La CNDH regrette son fondateur

La mort de Me Yaovi Agboyibo, à l’âge de 77 ans, le samedi 30 mai dernier, continue de susciter l’émotion. « Il laisse le souvenir d’un défenseur infatigable de la dignité humaine », a réagi la CNDH (Commission nationales des droits de l’homme).

Avocat de formation et militant des droits de l’homme, Me Yawovi Agboyibo fut le grand artisan de la création de la CNDH, fondée en 1987 et dont il fut le premier président.

Aujourd’hui, l’institution qu’il a eue à diriger pendant 03 ans (1987-1990), par la voix de son actuel président, Nakpa Polo, dit avoir appris « avec une immense tristesse », le décès du natif de Kouvé. Egalement, la CNDH exprime « ses vives condoléances et sa sincère compassion » à la famille du défunt.

« Maître AGBOYIBO a joué un rôle pionnier dans la défense des droits de l’homme au Togo. Sur ses conseils, les autorités ont créé le 9 juin 1987 la CNDH dont il fut le premier président », souligne la CNDH.

Pour la CNDH, le militant des droits de l’homme « laisse le souvenir d’un défenseur infatigable de la dignité humaine ».

« La CNDH salue ses éminentes contributions à la promotion et à la protection des droits de l’homme au Togo », lit-on.

Rayan Naël-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.