Togo–La CDPA célèbre le retour de Laurent Gbagbo

Visiblement, le retour de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire n’égaie pas que ses partisans. La célébration de son retour va bien au-delà des frontières ivoiriennes, surtout pour ses camarades engagés pour la libération des peuples africains, et la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) n’est pas du reste. Dans un communiqué rendu public à la date du 17 juin 2021, le parti dirigé par Mme Kafui B. Adjamagbo Johnson a apprécié le retour de Laurent Gbagbo en terre ivoirienne. Pour cette formation politique, les dix ans d’exil, de détention arbitraires et injustifiables et bataille judiciaire de l’acteur politique fera office d’un évènement important pour le renforcement et le développement des luttes des peuples africains pour l’indépendance.

Lecture !

Bienvenue chez toi, camarade Laurent Koudou Gbagbo ! Notre camarade, le Président Laurent Koudou Gbagbo est de retour, chez lui en Côte d’Ivoire, ce jeudi 17 Juin 2021, après plus de dix ans d’exil et de détention arbitraires et injustifiables. Oui GBAGBO est revenu à la maison après des années d’absence forcée et son acquittement définitif le 31 mars par la Cour pénale internationale (Cpi) à La Haye.

La CDPA célèbre son retour ! C’est une défaite retentissante pour les ennemis d’une Afrique réellement indépendante. C’est un triomphe de la persévérance et de la justesse des positions politiques du Président GBAGBO ; de son parti, le Front Patriotique Ivoirien (FPI) ; de ses partisans en Côte d’Ivoire, en Afrique ; et de tous les combattants anti impérialistes partout à travers le monde qui ont soutenu de mille manières son juste combat.

La CDPA est fière d’en faire partie. Notre continent a besoin d’hommes et de femmes de la dimension du président GBAGBO. Depuis sa grande victoire à l’élection présidentielle du 22 octobre 2000 contre le général Robert Guéï, l’impérialisme français et international, leurs valets ivoiriens et françafricains ont juré sa perte, en raison de sa détermination à instaurer une nouvelle orientation économique et politique pour libérer son pays de la domination étrangère. Voilà la raison fondamentale pour laquelle en 2010, il fut attaqué, capturé, malmené et humilié, avec sa famille et ses compagnons par l’armée française volant au secours de la rébellion, et enfin accusé sans preuves devant la CPI.

La CDPA salue son retour qui est une des conditions pour la construction de la réconciliation entre les Ivoiriens et de l’avenir de la Côte d’Ivoire. La CDPA est persuadée qu’au-delà de la Côte d’Ivoire, cet évènement important comptera également pour le renforcement et le développement des luttes des peuples africains pour l’indépendance, la démocratie politique et sociale et le panafricanisme et pour affronter avec succès les enjeux géopolitiques actuels : un grand défi.

Akwaba, camarade Laurent Koudou GBAGBO !

Fait à Lomé, le 17 juin 2021

La Secrétaire Générale de la CDPA
Kafui B. Adjamagbo Johnson

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.