Togo- Kofi Yamgnane aux Togolais

0
97

 Le président de Sursaut-Togo, Kofi Yamgnane, fustige le simulacre d’élections législatives tenues le 29 avril dernier dans son pays. L’opposant, dans un communiqué, lance un appel à ses compatriotes.

Communiqué de presse

Togolaises,

Togolais,

Mes chers compatriotes,

Le simulacre des élections législatives est derrière nous. Comme de bien entendu, la dictature crie victoire, fin de l’histoire ? Vraiment ? Nouvelle erreur fatale du tyranneau, car contrairement à ce qu’il pense, l’Histoire est en marche.

Les chiffres annoncés ne font que révéler, une fois encore, ce que sont des élections sous une dictature féroce et sanguinaire. Qui peut croire un seul instant que le Togo actuel est un paradis sur terre au point de n’avoir au sein de l’Assemblée nationale que cinq représentants de l’opposition, sur un total de 113 députés ?

Sur place comme dans les pays de la sous-région, dans les institutions internationales africaines, dans les pays européens, aux USA, au Canada, partout dans le monde, personne n’y croit. La junte se ridiculise sur toute la planète, une fois de plus.

Je tiens à féliciter les 80 % d’abstentionnistes pour leur clairvoyance et leur maturité politique. Je félicite de même tous les sympathisants de l’opposition qui ont voté pour dire NON au régime et qui ont protégé leur vote, tenté d’empêcher les fraudes massives au péril de leur intégrité physique, partout sur l’ensemble du territoire national, dans tous les bureaux de vote, jusqu’au fin fond de la partie septentrionale du pays.

Non, le peuple togolais n’est pas un troupeau de moutons. Les actes de résistance qu’il a opposés à la soldatesque et qui se multiplient, en sont une preuve éclatante ! La junte au pouvoir ainsi que ses sympathisants (pas plus de 1% de la population !) ont raison de trembler, car le vaillant peuple togolais se tient fièrement debout et plus jamais il ne courbera l’échine. Plus jamais.

Mes chers compatriotes de l’intérieur, sachez que vous n’êtes ni seuls, ni orphelins. Sachez que partout à travers le monde la diaspora se rassemble autour d’un combat patriotique de libération nationale, avec comme unique objectif de chasser le plus rapidement possible, cette mafia au pouvoir depuis trop longtemps déjà. Elle travaille avec force, organisation, réflexion, efficacité, rationalité, pour ensemble mener la résistance et le combat de libération nationale. Le Togo, notre patrie, avant tout.

Et maintenant, que faire ? Le temps de la politique politicienne est dépassé. Nous devons impérativement mettre fin à nos “chicayas” politiques et personnels, attisés à dessein par la dictature. Pour libérer notre pays,  nous devons tous être unis. Tous ! A cette unique condition, nous pourrons mener le combat et vaincre ceux qui nous humilient depuis si  longtemps. Retrouvons notre fierté laminée par des décennies d’oppression.

Je suis certain que tous ensemble, citoyens de l’intérieur comme de l’extérieur, dans un mouvement puissant de libération nationale, nous créerons un raz de marée tel que la dictature ne pourra pas résister. Nous retrouverons alors notre patrie libérée, telle qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être : l’or de l’humanité.

Vive le Togo libre.

Que Dieu bénisse le Togo et les Togolais.

Kofi Yamgnane.

Source : icilome.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.