Togo: Insécurité sur la route de la présidence inquiète

0
439

Les braquages ont repris sur la voie qui dessert la présidence de Lomé. Dans une vidéo publiée sur sa page Facebook en début de semaine dernière, l’artiste slameur Kaporal Wisdom se désolait du gangstérisme qui a fait des victimes sur cette voie, au rang desquelles un slameur lauréat venu compétir à Lomé. Ce dernier était venu de Kévé avec son père à moto, à en croire l’interprète de Demain il fera beau. C’est en rentrant chez eux après l’événement, que père et fils ont été dépouillés de leur véhicule, du sac et du téléphone portable du père. Les braqueurs étaient armés de fusil et de machette selon Kaporal Wisdom qui a ensuite évoqué un autre braquage dont a été victime une slameuse, venue d’Agoè Atchanvé sur cette même voie.

Frappée à mort, elle a été dépouillée de sa moto. C’est peu dire que cette voie n’est rien moins qu’un coupe-gorge. La vidéo n’a pas plus tôt été mise en ligne, que certains internautes ont fait part de leur déception au sujet de cette voie qu’ils ne connaissent que trop bien, à cause de sa mauvaise réputation. Comment comprendre que dans les parages d’une Présidence d’une nation il y ait autant d’insécurité, d’impunité ? Comment comprendre que sur ce tronçon, le manque d’éclairage soit dû au fait que les « arbres sur la route cachent les lampadaires, ce qui fait que la route n’est même pas très éclairée », pour reprendre les mots mêmes d’un internaute ? Si sur un axe aussi stratégique de la capitale les malandrins font leur loi, qu’en sera-t-il des zones les plus reculées ? Qui de Sanguéra, de Novissi ou encore de Nyékonakpoè, pour ne citer que certains de ces quartiers où les faits inavouables ont repris de plus belle, pour le malheur des citoyens ?

Le ministère de la Sécurité et de la protection civile se doit de trouver une réponse à cette insécurité qui n’a que trop fauché bien des citoyens

Source: Le Correcteur / lecorrecteur.info

Source : 27Avril.com