Togo-Insécurité routière : Fini le temps de grâce !

Suite au tableau sombre de l’insécurité routière au premier semestre de 2022 présenté vendredi à Lomé, le Général Yark Damehame, ministre de la Sécurité et de la Protection civile compte accentuer répression à l’encontre des fautifs.

Des données rendues publiques vendredi dernier par Yark Damehame, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile et Affoh Atcha Dedji, celui des Transports routier, ferroviaire et aérien, 3.818 accidents de la route pour 347 décès ont été enregistrés au premier semestre 2022 au Togo.

Le téléphone au volant, l’alcool, l’excès de vitesse, le non-respect du code de la route… constituent les principales causes de ces accidents, ont précisés les deux ministres.

Afin de garantir la sécurité des usagers de la route, « La répression va monter en puissance », a déclaré le ministre Yark Damehame, relayé par Togo First. Le temps de la sensibilisation au respect du code de la route, a-t-il expliqué, est révolu.

Source : icilome.com