Togo, Incendie du marché de Nukafu : Un blessé grave, des dégâts matériels importants enregistrés.

638

Une partie du marché périphérique du quartier de Nukafu à Lomé dans la capitale togolaise a connu un incendie d’une grande ampleur dans la nuit du mercredi 07 au jeudi 08 juin 2017 aujourd’hui.

Grâce aux bravoures et à la détermination des riverains, le feu a été maitrisé avant l’arrivée des sapeurs pompiers. On signale tout de même un blessé grave parmi les employés qui étaient en poste dans l’une des boutiques. Des dégâts matériels très importants dont les marchandises des commerçantes et deux moulins ont été également enregistrés.

En effet dans la nuit d’hier mercredi 07 au jeudi 08 juin 2017 aux environs de minuit, un incendie causé par un faux circuit parti du compteur principal de la CEET, la Compagnie d’Energie et Electrique du Togo installé dans ledit marché a ravagé le côté Nord-Est de cet établissement commercial. Selon les témoins, tout est parti du compteur principal de la CEET suite à la remise de l’énergie qui a suivie la coupure du courant électrique durant des heures dans ce milieu. Ces témoins rappellent que les agents de la CEET font depuis quelques jours un travail technique dans cette boîte. Le feu est donc parti de la boîte du compteur qui s’est ensuite propagé sur les bâtiments environnant occasionnant ainsi un blessé et emporte les marchandises des commerçantes ainsi que deux moulins à tomates et piments. L’un des employés de la latrine publique de ce marché montrant les dégâts occasionnés par les flammes, s’est plein du manque de dispositif sécuritaire dans ledit marché pour pallier à ces gens de danger lié à l’incendie. Il a par railleurs déploré le retard accusé par les sapeurs pompiers avant d’arrivée sur les lieux. « Si les sapeurs pompiers étaient arrivés au moment opportun, nous pouvons sauver quelques marchandises des dames qui installent leurs produits par loin de la latrine publique », a-t-il déclaré avant de confirmer qu’aucune personne n’est à la base de cet incendie comme ce fut le cas ailleurs.

Il urge que les autorités en charge des marchés et établissements publics puissent prendre des dispositions pour éviter les incendies dans les marchés du Togo qui sont récurrents ces dernières années.

Pour rappelle, dans la nuit du 09 au 10 janvier 2013 et dans la nuit du 11 au 12 janvier 2013, deux grands marchés du Togo respectivement le grand marché de Kara et le grand marché d’Adawlato à Lomé ont été incendiés. Jusqu’à ce jour, il est difficile de connaître les auteurs de ces incendies. Dans la foulée, le pouvoir de Lomé a collé ces incendies aux opposants au régime de Faure Gnassingbé. Bon nombre de responsables politiques et leurs militants ont été arrêtés avant d’être libérés provisoirement. Certains parmi eux sont sous le coup du contrôle judiciaire. Il y a encore d’autres qui croupissent depuis lors dans les prisons du Togo. Pendant ce temps, les victimes de ces incendies meurent progressivement.

Les affaires des incendies des marchés au Togo dépassent les entendements humains. Il est temps que solutions soient trouvées.

Source : Justin Anani, Togovisions

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here