Togo-HCTE : La CEI a proclamé les résultats

Devant la presse ce mercredi 12 octobre 2022 à Lomé, la Commission Electorale Indépendante (CEI) a procédé à la proclamation des résultats de l’élection des nouveaux Délégués-Pays du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE).

Le processus électoral lancé le 18 juillet dernier par le ministère togolais des Affaires étrangères a été un succès. Sur les 157 188 électeurs inscrits, 144 659 ont effectivement participé au vote, soit un taux de participation de 92,03%.

« Ces chiffres traduisent l’engouement de la diaspora pour le processus électoral et marque la volonté des Togolais de l’extérieur de s’impliquer dans l’œuvre de construction nationale », s’est félicité le président de la CEI, Victor Womitso.

Pour cette deuxième mandature (2022-2025), nombreux sont ces compatriotes qui ont présenté leur candidature aux 48 postes de Délégués Pays, répartis dans quatre zones dans le monde dont 22 pour l’Afrique, 14 pour l’Europe, 5 pour la zone Amérique-Caraïbes et 7 pour la zone Asie-Océanie. Tout le processus a été suivi de bout en bout pas la CEI.

Des tentatives de fraudes détectées

Même si le processus s’est totalement déroulé en ligne, la commission a quand relevé avec preuve bien établies, des tentatives de fraudes orchestrées par certains candidats. En effet, grâce à sa fiabilité et aux procédures de contrôle, la plateforme sur laquelle tout le processus s’est déroulé a su détecter des tentatives de fraudes. Ainsi, tous les cas de votes frauduleux ont-ils été répertoriés. Après délibération, la commission électorale a décidé de l’annulation de ces votes.

Voici les noms des candidats élus aux 48 postes de Délégués-Pays répartis dans le monde:

Zone Afrique (22 postes)

Gnama Ninga pour l’Afrique Sud, Kutoati Adjewoda Koami pour l’Algérie, Mensah Roger William Victorien pour le Burkina Faso, Koffi Tomety Francis pour le Cameroun, Abiyi Abalo pour la Circonscription de la RDC (Centrafrique Angola), Bedou Ama Sena Akofa pour le Congo R, Atitso Kodzovi et Agbenou Ahoefa pour la Côte d’Ivoire, SEGUENOU MOUZAKIROU SODI pour l’Egypte, BOKO KODZO et KABITA GNETOWE pour le Gabon, AMAVI EKOUE GOUGLU pour la Circonscription de Guinée (Guinée Libéria), TRADRE MOUTAWAKILOU pour la Guinée Equatoriale, AYIVI AGBELENKO pour la Lybie, ATTIGAN KOKOU pour le Mali, SALIFOU AZIZE NABOUDJA pour la Mauritanie, LARE SULIKOIA pour le Maroc, KANLEKOU KODJO EDEM pour le Niger, GNIBI ESSEH LUCAS et GLIGBANOU KOKOU pour le Nigéria, GBENYEDJI KWAME JONAS-CREDO pour le Sénégal, et LAWSON-BODY LATE ATCHEKPATOWOLE pour le Tchad.

Zone Amérique Caraïbes (5 postes)

BOLOUVI KOMLAN pour le Brésil, TINDAME MAGLA pour le Canada, AGATE ESSOHANAM THEODORE pour la Circonscription des Caraïbes (Caraïbes et Amérique latine), PADAMELI ESSOREZAM et AVOUGLAH AMEVI pour les Etats Unis d’Amérique.

Zone Asie Océanie (7 postes)

ASSA BOUROUKOUNAFA HAMZA pour l’Arabie Saoudite, AFAN MAWOULE et NHALOCKY-LARE TIETIMPO pour la Chine, KASSALOUWA BA NYOKEM RODOLPHE pour l’Inde, DOLLARD DIMITRI pour le Japon, OURO-KOURA ZAKARY Koweït et DJROVI YAOVI pour le Liban.

Zone Europe (14 postes)

FOFANA SOULTANE et DROFENU GODWIN pour la Circonscription d’Allemagne (Allemagne et Autriche), HILAIRE AGNAMA pour l’Angleterre, ISSIFOU ZAKARI SANI pour Circonscription de Belgique (Belgique, Hollande et Luxembourg), KLEVO KOUDJO MAWULI pour l’Espagne, DIGBANDJOA KANLANFAT et MESSAN AFI ZITA pour la France, ATCHIKITI KODJO ISAAC et KOMLAN EFANAM MIAWOTOE pour Italie, ATCHRIMI KOSSI pour le Portugal, KEYELA PATATCHONA pour la Russie, LACLE SEWA T.D pour la Circonscription de Suède (Suède, Norvège, Danemark, Finlande), ETSE KOKOU KLOUTSE pour la Suisse, et MAKO MAHFOUZ pour la Turquie.

La CEI félicite par ailleurs l’ensemble des candidats pour leur maturité et leur sens de responsabilité. « A l’endroit des 48 délégués pays élus, je voudrais ici signaler que plus qu’un simple jeu de compétition, votre élection est l’expression de la confiance placée en vous par vos compatriotes dans leur volonté de participer pleinement, aux côtés d’autres acteurs, au développement de notre pays. Votre expertise, votre vision et les défis que vous comptez relever, conformément aux engagements pris, devraient rester au cœur de vos actions durant toute la mandature afin de répondre avec efficacité au rôle dévolu aux délégués pays du HCTE. La commission électorale vous encourage à travailler en synergie avec tous les compatriotes vivant dans vos juridictions respectives, ainsi qu’avec les représentations diplomatiques et consulaires du Togo accréditées dans vos pays ou circonscriptions de résidence, conformément à l’article 4 du Règlement Intérieur du HCTE, afin que la mutualisation des efforts de tous soit porteurs de fruits dans l’exécution du mandat qui sera le vôtre.. », a conclu Victor Womitso.

Notons que le mandat de ces 48 nouveaux Délégués Pays du HCTE va officiellement démarrer en novembre prochain après leur installation officielle par le ministre de tutelle, Prof. Robert Dussey à Lomé. La CEI, pour cette élection, est composée de Victor Womitso (président), Safiou Radji (rapporteur), Mme Brigitte Badassou (membre) et Mme Ameyovi Agbemavor (membre).

Source : icilome.com