Togo-Hausse du prix du ciment : L’ATC dénonce le silence du gouvernement

Depuis la semaine dernière, la société productrice de Ciment (Cimtogo, filiale de HeidelbergCement), a procédé à l’augmentation des prix de ses produits. Une nouvelle qui met à mal les consommateurs togolais et organisations de la société civile. Pour sa part, l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) dénonce le silence du gouvernement togolais de qui, il exige “des mesures urgentes et idoines pour arrêter cette frénésie de hausse de prix constatée depuis quelque temps au Togo”.

Communiqué de l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) relatif à la hausse du prix du ciment de CIMTOGO
(20 octobre 2021)

Depuis le 17 octobre 2021, l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) a appris par les réseaux sociaux, la hausse du prix du ciment CPJ 45 produit par CIMTOGO. Le prix usine de la tonne de ciment passe de 76 0001 FCFA à 79 001 FCFA à l’usine de Lomé et de 79001 à 80 000 FCFA à l’usine de Kara.

Cette situation crée de la zizanie dans le pays où les prix ont commencé déjà par varier d’un point de vente en détail à un autre, alors que le gouvernement n’a annoncé aucune variation de prix du ciment.

A la suite d’une rencontre avec la Direction générale de CIMTOGO qui s’est expliquée sur les raisons de sa décision, l’ATC déclare ce qui suit :

1- L’ATC invite le gouvernement à éclairer les populations sur la situation qui prévaut et situer les consommateurs sur les prix officiels du ciment pratiqués sur le territoire national.

2- Le gouvernement ayant entamé depuis quelques jours des discussions sur la vie chère avec les partenaires sociaux par l’intermédiaire du Ministère en charge du Commerce, L’ATC s’étonne et s’interroge du silence des autorités sur cette hausse des prix du ciment. L’ATC demande une rencontre urgente des partenaires sociaux sur la question.

3- Se référant sur la crise sanitaire de la Covid 19 et de la cherté de la vie qui pénalisent la vie sociale de la population, l’ATC est très préoccupée par la courbe ascendante des prix de la plupart des produits de consommation et des services, de même que ceux du secteur du bâtiment et des travaux publics (le sable, les graviers, le fer, les carreaux etc..).

4- L’ATC invite le gouvernement à prendre des mesures urgentes et idoines pour arrêter cette frénésie de hausse de prix constatée depuis quelques temps au Togo.

Fait à Lomé, le 20 octobre 2021

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.