Togo – HAPLUCIA /corruption: Le parquet met le cadran à zéro

Elles étaient acerbes, les critiques émises à l’endroit de la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption. L’institution mise en place pour lutter efficacement contre la corruption au Togo, ne satisfait pas les attentes de l’opinion publique qui la juge inutile et oiseuse. Pour aller au-delà d’une simple observation de l’extérieur, la rédaction de l’Indépendant Express a rencontré le président de ladite institution à son siège à Lomé. Discussions à bâtons rompus, questions-réponses, hésitations, accusations, lamentations, nous avons compris, Wiyao Essohana ne peut pas faire le miracle.

Serein et imperturbable, sûr de lui de son franc parler, totalement fondu dans les textes qui ont créés sa structure, Wiyao Essohana nous a accueilli pour la deuxième fois dans ses locaux en face du stade de Kégué. Son institution suscite beaucoup de débats. Il a des réponses à donner. Depuis sa mise en place, la HAPLUCIA essuie des critiques de tout genre de la part de l’opinion publique et même de la presse car ses résultats ne se font pas remarquer par ces dernières. Pour donc avoir l’opinion de ladite institution sur les critiques qui lui sont adressées, une équipe du journal l’Indépendant Express a rencontré le président Essohana WIYAO au siège de HAPLUCIA à Lomé-Kegue. Les échanges sont tournés autour des résultats réels obtenus par la HAPLUCIA dans sa mission.

A la question de savoir si la HAPLUCIA-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.