Togo/Fait ahurissant : Quand les rafles poussent une femme à accoucher à la gendarmerie….

181

C’est un fait rapporté par Awuku Nador, Vice-président du CAR (Comité d’Action pour le Renouveau), un  parti membre de la C14. Au cours d’une émission débat sur la radio privée Pyramide Fm le weekend dernier, le responsable du CAR  a cité ce cas pour dénoncer les rafles policières courantes depuis peu  dans certains quartiers de  Lomé.

Le sujet revient de plus en plus au cours des discussions autour de l’actualité sociopolitique togolaise. Plusieurs personnes font état des rafles qui deviennent fréquentes à Lomé. Plusieurs quartiers  de la banlieue Agoè Nyivé sont  les plus concernés selon les témoignages.

Quelques semaines plus tôt, le délégué national du parti des togolais Gnim Atakpama avait tiré la sonnette d’alarme sur le sujet, dénonçant des conditions « d’enlèvement » d’un frère à Agoè Nyivé dont il a été témoin.

Dans la même lancée M.Awuku, a évoqué le cas d’une proche enceinte, victime de l’une de ces rafles qui s’est vu contrainte à faire de la gendarmerie, une salle d’enfantement par la force des choses.

Selon les témoignages du politique, la dame enceinte, habitant à  Agoè Nyivé, était sortie chercher son fils qui avait profité de son passage sous la  douche pour s’éclipser. Contre toute attente, elle tombe sur les forces de sécurité qui l’emmènent manu militari sans grande explication.

Le lendemain, à la grande surprise de tous, la jeune dame, sans doute secouée par les circonstances, accouche prématurément à son lieu de détention sans une forme d’assistance…

Face à l’ampleur de cette situation qui prend une tournure inquiétante, les membres de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition disent avoir exposé le sujet à l’émissaire du facilitateur ghanéen et au président de la Commission de la CEDEAO  qui étaient à Lomé samedi dernier pour rencontrer les différentes parties de la crise togolaise.

« On a demandé que ça cesse », avait laissé entendre le Chef de file de l’opposition et président de l’ANC, Jean-Pierre Fabre au terme de la rencontre.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

1 COMMENTAIRE

  1. le choyé fils du feu GNASSINGBÉ Eyadéma nous dira t-il avec certitude de n’être point au courant de ces atrocités notoires commises ici et là par toutes les composantes vives de l’armée qui est faite à l’image de son père ? À quoi sert donc son service des renseignements? Seulement à l’informer où il faut humecter et poursuivre à des fins futiles et quasi inutiles celle ,celui ,ceux qui veulent ou accourent à la liberté totale de leur beau pays :LE TOGO,qualifié d’être LA SUISSE AFRICAINE?Faure peut-il se rappeller d’un de ses prestigieux sermons(Nous,Faure E.Gnassingbé jurons,à,servir le peuple togolais……) pas des animaux Au petit contraire,… nous jurons à semer la terreur ,la grande peur et la totale désolation au sein de la population, la paisible population dis-je.Faure rappelles toi de ce passage biblique qui dit que tout homme rendra compte de toutes ses actes:bonnes ou mauvaises ? Huuuummmm!!!! La fin en dira le reste!!!!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here