Togo-Enseignement Supérieur : Dr Charles BIRREGAH élevé Officier International des Palmes Académiques du CAMES

C’est en marge de la cérémonie officielle de clôture du 21ème Concours d’agrégation de Médecine Humaine, Pharmacie, Odontostomatologie, Médecine Vétérinaire et Productions Animales du CAMES tenue à Abidjan en Côte d’Ivoire que s’est déroulée la remise des médailles des Palmes Académiques du CAMES aux récipiendaires. Dans la catégorie Officier International des Palmes Académiques du CAMES (OIPA/CAMES), trois imminentes personnalités ont été distinguées dans l’enseignement supérieur, dont Dr Charles BIRREGAH, Fondateur-Directeur Général de l’Ecole Supérieure des Affaires (ESA) Togo.

En effet, par son leadership, sa contribution au développement de l’enseignement supérieur privé au Togo, considérant les services rendus à l’enseignement supérieur et à la recherche en Afrique notamment dans le cadre du Cames, son implication personnelle dans l’organisation des activités du CAMES et de son plan stratégique du développement, Dr Charles BIRREGAH est élevé au rang d’Officier International des Palmes Académiques du CAMES ce mercredi 16 Novembre 2022 à Abidjan en Côte d’Ivoire en présence du Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de la Cote d’Ivoire le Professeur Adama DIAWARA, du Secrétaire Général par intérim du CAMES le Professeur Abou NAPON, du Président du Comité consultatif général du CAMES (CCG) le Professeur Ahmadou Aly Mbaye, d’un parterre de personnalités politiques, scientifiques, universitaires de la sphère du CAMES.

L’objectif de cette décoration honorifique est de distinguer les personnalités ayant rendu d’importants services dans l’enseignement supérieur dans leur pays. Porter également à la lumière, tous ceux qui œuvre pour l’émergence de l’enseignement supérieur.

Comme prérogative, conformément à l’article 17 du Règlement Intérieur de l’Ordre International des Palmes Académiques du Cames, les personnes décorées par l’Ordre peuvent être invitées à toutes les manifestions et cérémonies du Cames et à celles des universités et Etablissements d’enseignement supérieur ou de Recherche dans les pays membres. Ils sont alors traités comme des invités d’honneur. Les descendants au premier degré des personnes décorées par l’Ordre peuvent bénéficier d’une réduction des droits d’inscription dans les conditions fixées par les recteurs ou Présidents d’universités des pays membres. Les personnes décorées par l’Ordre peuvent accéder librement à tous les établissements publics de l’éducation nationale ou d’enseignement supérieur ou de recherche dans les pays membres du CAMES.

Il faut souligner que l’accord portant création de l’Ordre International des Palmes Académiques du CAMES a été signé le 12 Avril 2002 à Abidjan en Côte d’Ivoire à l’issu de la 19ème Session Ministérielle du Cames. La nécessité pour le Cames de marquer sa reconnaissance aux personnalités politiques, administratives et scientifiques, africaines ou étrangères qui ont tout particulièrement contribuées ou qui continuent de contribuer au rayonnement tant du Conseil que des systèmes d’éducation d’enseignement supérieur et de recherche en Afrique. Cette nouvelle consécration permettra aux récipiendaires de contribuer au rayonnement de l’Ordre International des Palmes Académiques du Cames dont ils deviennent des étendards.

Source : icilome.com