Togo-Elim CDM : Floyd Ayité hésite à rejoindre le nid des Eperviers

L’heure de la retraite internationale est-elle déjà sonnée pour le milieu offensif de Valenciennes, un club de Ligue 2 française, âgé aujourd’hui de 32 ans ?

L’international togolais figurant sur la liste des joueurs devant prendre part aux troisième et quatrième journées des éliminatoires de la phase finale de la Coupe du monde prévues les 9 et 12 octobre contre le Congo, en double confrontation, respectivement à Lomé et à Brazzaville, hésite à rejoindre le nid des Eperviers.

Bien que convoqué, le dossard 10 des Eperviers « aurait refusé de rejoindre le Togo », rapporte Lesportif228, ajoutant qu’il aurait motivé sa décision par le fait « que le moment est venu de faire place aux jeunes joueurs ». En clair, l’heure de la retraite aurait sonné pour lui. Et il devrait désormais se consacrer uniquement à sa carrière professionnelle en club.

Depuis quelques années, ce cadre des Eperviers donne l’impression de n’être plus véritablement concerné par l’équipe nationale. La preuve, ses dernières sorties avec la sélection nationale est loin de ses rendements d’antan.

Néanmoins, il reste aujourd’hui une valeur sur laquelle le technicien portugais Paulo Duarte pourrait compter. C’est dire que son absence pour les deux prochaines rencontres décisives contre les Diables rouges se fera sentir d’autant plus que les Eperviers ont connu une entame catastrophique en éliminatoires du mondial Qatar 2022. Avec notamment deux défaites, en autant de matches, contre les Lions de la Teranga, le 1er septembre à Thiès (2-0) et quatre jours plus tard au stade de Kégué face aux Brave Warrios (0-1).

Le Togo se doit d’engranger le maximum de points contre le Congo ces 9 et 12 octobre s’il veut continuer à nourrir l’espoir d’une éventuelle qualification pour la prochaine phase finale de la messe mondiale.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.