Togo- Dossier Pr LABANTE Nakpane de l’Université de Kara : RECTIFICATIF

0
351

Rectificatif de l’article publié le 15 juillet intitulé « Togo- UK: Prof. Labanté Nakpane n’est pas exclu du corps des enseignants ». Lecture.

Suite à la publicationde nos articles titrés :

  • « Université de Kara: que comprendre du retrait du groupe WhatsApp des enseignants du Pr LABANTE Nakpane, ex-DGA de la DAAS », sur 24heureinfo.com le 15 juillet 2023 ;
  • « Université de Kara : exclusion d’un Professeur Controversé, ce qui se passe réellement », sur lequotidien228.com le 16 juillet 2023;
  • « Togo- UK: Prof. Labanté Nakpane n’est pas exclu du corps des enseignants » sur icilome.com le 15 juillet 2023;
  • et « Exclusion d’un professeur de l’Université de Kara : un historique de comportements controversés » sur togoweb.com le 15 juillet 2023 ;

le Pr. LABANTE Nakpanea porté plainte auprès de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) contre nos organes pour diffamation et diffusion de fausses nouvelles.

A deux reprises, les représentants desdits médias ont été invités pour échanges par l’instance de régulation qui leur a clairement reproché le fait de n’avoir pas approché le plaignant pour recueillir sa version des faits.

Au terme des échanges, les sites web concernés ont décidé de publier ce rectificatif.

D’entrée, les quatre médias ci-dessus cités présentent leurs sincères excuses au professeur LABANTE Nakpane pour certains termes utilisés dans leurs articles qui l’ont offensé. Ils prennent acte et le remercient desprécisions qu’il a bien voulu apporter à la suite de la publication de ces articles. Ainsi :

  • le professeur LABANTE Nakpanen’a jamais été l’objet d’avertissement, de blâme ou d’aucune autre sanction administrative de la part de sa hiérarchie, contrairement à ce que nous avons rapporté dans nos articles.
  • de même, il n’a jamais été traduit devant le conseil de discipline del’Université de Kara, en dix-neuf ans de carrière danscette l’institution et aucun étudiant n’a porté plainte contre lui pour avoir versé de l’eau sur sa tête en plein amphithéâtre. »
  1. LABANTE n’a pas giflé une étudiante qui lui a ensuite rendu la gifle, comme nous l’avons écrit. Il  précise qu’un tel fait le concernant n’est jamais intervenu depuis le début de sa carrière, mais qu’il a eu à faire, en mars 2016, à un étudiant actuellement en Master à l’UK, uniquement parce que ce dernier a eu à son endroit une attitude « désinvolte » ; cet étudiant a écopé d’un avertissement des autorités de l’Université.

Au vu de ce qui précède, nous tenons à réitérer à M. LABANTE Nakpane, qui n’est pas un professeur controversé, toutes nos excuses pour les préjudices à lui causés par nos articles. A l’ensemble de nos lecteurs, nous exprimons nos plus sincères regrets d’avoir rendu publique une information qui n’a pas respecté l’intégralité du processus de traitement journalistique comme nous le recommandent les textes qui fondent notre métier, tout en renouvelant notre engagement à continuer à les informer en temps réel avec le professionnalisme qui sied.

Enfin, nous remercions la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) pour son investissement, le traitement diligent de l’affaire et surtout les sages conseils qu’elle nous a prodigués.

Signé :

Pour www.24heureinfo.com, M. Charles DJADE

Pour www.icilome.com, M. Godfrey AKPA

Pour www.lequotidien228.com , M. Shalom AMETOKPO

Pour www.togoweb.com M. Aristide MESSAN

Source : icilome.com