Togo: Des heurts à Sokodé, Agoè affectée, Kpalime et Tchamba et ébullition, appel du ministre de la Sécurité

Lundi soir à Sokodé

Mardi 17 Octobre 2017 – Des échauffourées ont éclaté dans la soirée de ce lundi à Sokodé, une ville du centre Togo, et dans le quartier Agoè, une banlieue nord de la ville de Lomé.

Selon nos premières informations, les violences à Sokodé Search Sokodé ont débuté après l’arrestation d’un imam Search imam de la ville par des hommes en uniformes. Mécontents de cette arrestation, la population est sortie pour protester et a ensuite érigé des barricades dans la ville.

L’imam arrêté à Sokodé Search Sokodé est le nommé Alfa Alassane Mollah. Il est un proche de Tikpi Atchadam, le jeune leader politique du parti PNP. L’Imam Alfa Alassane n’a pas sa langue dans sa poche et n’hésite pas à dénoncer les dérives policières, voire militaires au cours et en dehors des manifestations de l’opposition depuis au moins deux mois sur toute l’étendue du territoire national.

Les premières investigations proches de sources gouvernementales révèlent quant à elles que l’imam a été arrêté sur instruction du parquet.

A ce propos, le ministre togolais de la Sécurité joint par nos confrères de la radio Victoire à Lomé a confirmé l’arrestation de l’Imam Assane. Il a expliqué que l’Imam n’est pas à son premier geste et qu’il a été rappelé à l’ordre à plusieurs reprises par l’Union musulmane et certains dignitaires religieux de la ville de Sokodé. Et cet officiel d’ajouter que l’Imam interpelé ne fait « qu’appeler à la violence, aux meurtres et le comble c’était le vendredi dernier ou il a appelé les fidèles à tuer les militaires ».

La tension à Sokodé Search Sokodé reste vive. Les forces de sécurité dépêchées dans le milieu essayaient de rétablir la circulation. Dans l’intérêt supérieur du pays et pour que la paix prévale, le ministre de la Sécurité a appelé les uns et les autres à se ressaisir.

Ces évènements nocturnes ont eu un écho à Agoè, une banlieue a Lomé ou des habitants de ladite localité sont sortis aussi pour manifester.

A l’heure où nous mettons sous presse, cet article il nous est difficile de dresser un bilan mais seulement il nous est signalé des barricades, des incendies .

On apprend néanmoins que les locaux du parti UNIR ont été incendies a Sokode et ceux du parti PNP incendiés à Lomé.

D’autres villes sont entrées en ébullition aussi, il s’agit de Kpalime Search Kpalime et Tchamba.

Nous y reviendrons…

Mensah, Lomé
L’actualité togolaise temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez-la sur votre mobile)
Ou Apple (cliquez et installez la sur votre iphone ou ipad)

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.