Togo : des gendarmes et policiers punis pour escroquerie, vol et association de malfaiteurs


Le ministre togolais de la sécurité et de la protection civile, général Damehame Yark a annoncé jeudi que 54 policiers et gendarmes ont écopé des sanctions en 2021. Ces agents se sont rendus coupables des faits de vol, de groupement de malfaiteurs, d’escroquerie, d’insubordination ou encore de cupidité.

lire aussi : Urgent : le port du casque désormais obligatoire pour les passagers des engins à deux roues

Dans les détails, il s’agit de 24 policiers et 30 gendarmes. Ces derniers ont été punis. Au niveau de la Gendarmerie nationale, il y a eu 18 radiations prononcées.


3 policiers et 1 gendarme ont été quant à eux mis à la disposition de la justice pour répondre de faits graves qui leur sont reprochés.

Sur les exclusions temporaires, 8 policiers et 3 gendarmes ont écopé de 6 mois. 9 gendarmes ont écopé de trois mois de sanction.

Lire aussi : Voici les passeports les plus puissants d’Afrique (2022)

De même, 13 policiers ont été avertis alors que 6 policiers ont été punis de 60 jours d’arrêt de rigueur. 8 policiers ont enduré 45 jours d’arrêt de rigueur et 11 autres ont écopé de 30 jours d’arrêt de rigueur.

Au niveau de la gendarmerie, 30 éléments ont écopé de 30 jours d’arrêt de rigueur.

Lire aussi : Affaire Reckya Madougou : quand la France s’en mêle

Au final, on dénombre 54 policiers et gendarmes sanctionnés par leurs chefs pour des infractions commises dans l’exercice de la mission à eux confiée.

Avec Togo Breaking News



Image illustrative

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.