Togo- Des acteurs togolais sensibilisés sur les notions de ZLECAF et ses enjeux à Abidjan

Une soixantaine d’acteurs dont 10 du Togo, composés du secteur privé, des administrations publiques et des organisations professionnelles participe à Abidjan en République de Cote d’Ivoire, à un séminaire portant sur les enjeux de la ZLECAF.

Cette session qui se déroule du 06 au 08 septembre 2022, est initiée par la Chambre Consulaire Régionale de l’UEMOA (CCR-UEMOA) en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). L’objectif visé est d’informer, sensibiliser et former les participants sur les notions de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAF) et ses enjeux.

Il s’agit en effet, de mettre à leur disposition les outils nécessaires pour renforcer leurs capacités et connaissances afin de les amener à mieux accompagner le secteur privé communautaire dans l’opérationnalisation de cet instrument de libéralisation du commerce qu’est le ZLECAF.

Durant trois jours de travaux donc, les acteurs du secteur privé vont se familiariser avec des notions telles que les outils et instruments de gestion des flux financiers développés dans le cadre de l’entrée en vigueur de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine, les outils et instruments financiers développés par le secrétariat général de la ZLECAF pour faciliter le commerce intra-africain, pour ne citer que ceux-là.

Il s’agit en outre d’échanger sur les enjeux, opportunités et difficultés du secteur privé en relation avec l’entrée en vigueur de la ZLECAF, ainsi que les mesures à prendre pour accroître le commerce intra UEMOA, intra CEDEAO et intra-africain, etc.

Lors de la cérémonie d’ouverture, les intervenants ont exhorté les acteurs cibles à l’assiduité lors des travaux et à s’approprier les informations et connaissances qui seront présentées afin d’être efficaces et d’être des moteurs de la sensibilisation sur la ZLECAF auprès des ressortissants des chambres consulaires.

Pour eux, les acteurs cibles œuvrent à la défense des intérêts des affaires dans chaque Etat membre pour susciter l’adhésion des opérateurs économiques aux idéaux de l’intégration, d’où l’intérêt de cette réunion d’information afin qu’ils soient eux-mêmes imprégnés des enjeux de cette intégration et surtout des réformes mises en œuvre par les organes de l’union au profit du secteur privé. D’où l’appel aux participants, à s’impliquer davantage pour faire de la zone un pôle de prospérité réelle afin de tirer le meilleur parti de la ZLECAF qui offre de multiples opportunités.

Il est à souligner que les participants sont venus du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo.

Les travaux ont été dirigés par le Pays qui préside la Conférence des Chefs d’Etats de l’UEMOA, précisément la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo représentée par sa Directrice Générale en la personne de Madame Karine EDOH.

CCI-Togo

Source : icilome.com