Togo- Défis du cautionnement électoral : Un opposant s’engage à soutenir financièrement les jeunes candidats

0
118

Au Togo, les élections régionales et législatives auront lieu le 13 avril prochain. Seulement, les montants du cautionnement pour ces deux scrutins posent problème.

« Pour les élections législatives et régionales de 2024, le montant du cautionnement est fixé à cinq cent mille (500.000) francs CFA par candidat, pour les candidats aux élections législatives, et à deux cent mille (200.000) francs CFA par candidat, pour les candidats aux élections régionales. Conformément à l’article 225 du code électoral, ces montants sont réduits de moitié pour les candidates aux deux élections », avait décidé le gouvernement lors de son dernier conseil des ministres.

Comparativement aux années précédentes, le montant du cautionnement pour les législatives de cette année est largement élevé. L’on parle d’une augmentation de 150%. Selon l’opposition, cette mesure du régime vise simplement à exclure les candidats issus des couches économiquement défavorisées de la participation électorale.

Malgré les appels pour un retour au cautionnement précédent, le gouvernement est resté campé sur sa position. Cette décision a placé de nombreux acteurs politiques de l’opposition dans une situation délicate. Incapables de réunir les fonds nécessaires pour se présenter aux prochaines élections, certains ont opté pour une démarche de collecte de fonds auprès de leurs partisans et sympathisants. Cependant, le Dr. Kodjovi Thon de la “Nouvelle Vision” se distingue en proposant plutôt d’apporter un soutien financier à de jeunes candidats pour ces élections.

Effectivement, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le jeune opposant togolais a clairement exprimé sa volonté d’apporter son aide aux jeunes compétents désireux de participer aux prochaines élections législatives et régionales. Dr. Kodjovi Thon s’est engagé à prendre en charge le paiement de leur cautionnement.

« Je m’adresse aux jeunes togolais à travers cette vidéo. Bientôt, nous élirons nos députés. Mais à notre grande surprise, le montant du cautionnement est passé de 200 000 à 500 000 FCFA. Je crois fermement que cette augmentation vise à exclure la jeunesse de la scène politique. À toi, jeune togolais qui souhaite participer aux élections régionales et législatives mais qui, faute de moyens financiers, se décourage. Ce message est pour toi. Moi, Kodjovi Thon de la ‘Nouvelle Vision’, je tiens à te rassurer que l’argent pour le cautionnement ne sera plus un obstacle. Contacte-moi et ensemble, nous trouverons une solution. Si tu veux te présenter à ces élections, contacte-nous », a-t-il indiqué.

Cette initiative de Dr. Thon qui est une première au Togo, mérite d’être saluée. Elle témoigne d’une volonté manifeste de stimuler l’engagement politique de la jeunesse togolaise et de l’encourager à participer activement aux enjeux politiques de son pays.

Pour rappel, les élections législatives et régionales auront lieu le samedi 13 avril 2024. Le dépôt de candidature a débuté depuis lundi et se clôturera le 28 février prochain. Quant à la campagne électorale, elle débutera le jeudi 28 mars 2024 à minuit et prendra fin le jeudi 11 avril 2024 à 23h 59min.

Source : icilome.com