Togo- Coup d’Etat constitutionnel: Nathaniel Olympio accuse Yawa Tségan (vidéo)

0
116

L’opposition togolaise ne digère pas l’adoption de la nouvelle constitution par l’Assemblée nationale, un projet porté par un certain nombre de députés du régime. Constitué en un regroupement  dénommé “Touche pas à ma constitution”, les acteurs de la société civile et des partis politique de l’opposition veulent faire barrage à la promulgation de la nouvelle constitution par le chef de l’Etat. Nathaniel Olympio, le porte-parole de ce regroupement est l’invité de Roger Amemavoh dans l’émission « Echo du Togo ».

Dans son intervention, le président du Parti des Togolais, Nathaniel Olympio dénonce une fois encore ce coup d’Etat constitutionnel opéré le 25 mars dernier à l’Assemblée nationale par des députés en fin de mandat depuis 31 décembre 2023. L’opposant désavoue tout le processus ayant conduit à cette révision constitutionnelle.

« Je suis consterné par la démarche. Comment des gens aussi intelligents, des juristes qui ont exercé de lourdes responsabilité, peuvent-ils imaginer un seul  instant qu’on peut changer une constitution par un jeu de vote rapide et venir dire aux Togolais que vous n’êtes plus sous la constitution de 92, qu’on va bascule dans une nouvelle République ? Il  ne faut pas prendre des Togolais comme des  moutons », s’est-il indigné.

L’opposant point du doigt accusateur la présidente de l’Assemblée nationale Mme Yawa Tségan. « La responsabilité de la présidente de l’Assemblée nationale est pleinement engagée dans cette affaire. Parce qu’elle s’est comportée comme  une militante au lieu d’avoir la hauteur d’esprit d’une présidente de l’Assemblée nationale »,  a-t-il poursuivi.

Suivez!

Source : icilome.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.