Togo : Couacs dans les Discussions de la CNAP

Les partis membres de la Concertation Nationale des Acteurs Politiques (CNAP) se sont retrouvés pour la énième fois jeudi, 06 mai dernier pour les échanges autour de l’organisation des élections régionales au Togo.

Comme depuis le 19 janvier lors du premier face à face, la rencontre du jeudi a été présidée par le ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement du Territoire Payadowa Boukpessi.

Il est question de l’amélioration du cadre électoral décrié par les forces démocratiques. Si jusqu’ici les acteurs participants à ces rencontres se montrent peu diserts, il existe plusieurs points de divergences qui font pâtiner les débats. Des sources bien renseignées indiquent que la recomposition de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ainsi que les Commissions Electorales Locales Indépendantes (CELI) cristallise les positions entre autre pouvoir et opposition.

Les forces démocratiques représentées ajoutent que le membre de la CENI au titre de l’Administration ne doit pas avoir voix délibérative. Bien plus, au lieu des magistrats ès-qualité comme Président des CELI qui sont généralement inféodés au pouvoir, il est proposé que ce soit des personnes ressources et de bonne probité morale.

L’authentification des bulletins de vote est aussi au centre des débats. Au lieu d’hologramme, une partie aux échanges avance que deux membres de bureau de vote, un du pouvoir et un de l’opposition soit désigné le jour du vote pour signer les bulletins de vote de sorte qu’au moment du dépouillement, tout soit vérifié. Ceci pour mettre fin aux bourrages d’urne qui est le sport favori du régime.

Certains partis politiques conditionnent la suite de leur participation aux exigences susmentionnées. C’est là que la bonne foi du régime est à l’épreuve.

L’opposition a été à plusieurs reprises, victime de la roublardise du pouvoir des Gnassingbé. Pour la énième fois, si rien n’est fait, la CNAP risque de se transformer en un monologue qui ne fera que corser la crispation politique au Togo.

Kokou Agbemebio

Source : Le Correcteur / lecorrecteur.info

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.