Togo – Corruption : L’autre plaie béante qui ronge le pays

La Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA) en collaboration avec l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographique (INSEED), a présenté jeudi à Lomé, les résultats d’une enquête sur la corruption au Togo. Il ressort que le phénomène coûte plus de 7 milliards francs CFA par an au pays.

7 860 670 548 FCFA, c’est la bagatelle que le Togo perd chaque année à cause du phénomène de la corruption, très en vogue au pays, surtout au sommet de l’Etat. Une véritable plaie béante qui ronge le pays et engouffre son économie

Selon l’enquête menée du 17 décembre 2019 au 03 janvier 2020, ces 7 milliards de francs CFA sont la résultante des différentes sommes versées par les particuliers et les entreprises sous la forme de pots-de-vin durant toute une année.

L’étude a été menée auprès de 2 645 personnes et 400 petites sociétés. Sur l’analyse sur la perception de la corruption, 91% des Togolais ont déclarés connaître assez bien le phénomène au Togo.

Les acteurs les plus impliqués dans ce phénomène sont majoritairement des riches (77,2%), des hommes puissants tels que les ministres, les préfets-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.