Togo: ça chauffe à Togo Terminal depuis hier nuit

Chez l’opérateur de terminal à conteneurs, les activités sont paralysées ou sont au ralenti à cause d’un mouvement d’humeur entamé dans la nuit de ce dimanche 5 juillet, apprend-on de sources concordantes.


La grève qu’ont commencée les employés de Togo Terminal depuis hier nuit, vise à faire fléchir l’employeur de sorte qu’il accepte d’améliorer leurs conditions de vie et de travail.

Lire aussi:Laetitia Nyop Gnassingbé, l’autre fierté de Faure!

Selon les premières informations recueillies, les grévistes revendiquent depuis une demi-dizaine d’années une revalorisation salariale. Toutes les démarches qu’ils ont entreprises pour l’obtenir sont vaines. 

Sentant de plus en plus les employés déterminés à ce que leurs doléances soient prises en compte ou satisfaites, la Direction générale a décidé de faire bouger les lignes, mais à sa manière. En effet, elle aurait procédé effectivement à une augmentation.

Néanmoins, elle reste insignifiante, en deçà des attentes de ceux qui ont lancé dans la nuit de ce dimanche une manifestation d’humeur.

La Direction générale de cette entreprise a fait appel aux forces de l’ordre et de sécurité. Nous y reviendrons.

Lire aussi:Sérail: acculé, Christian Trimua recours à un pitoyable faux-fuyant

« Bolloré Ports veut faire de Togo Terminal la porte d’entrée privilégiée des pays de l’hinterland et une plateforme portuaire de premier plan, opérant selon les meilleurs standards internationaux », renseigne bollore-ports.com. 

La même source précise que « La modernisation du terminal s’accompagne de la création de plus de 300 emplois au Togo et d’un programme de transfert de compétences pour nos collaborateurs ».

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.