Togo – Affaires Adjakly et T-oil : Pour qui roulent les institutions togolaises ?

Voilà la grande question que se pose Nathaniel Olympio du « Parti des Togolais ». Dans une tribune publiée sur sa page Facebook, l’homme politique s’étonne du mutisme des autorités togolaises face aux différents scandales révélés ces derniers jours par le journal d’investigation L’Alternative. Ce qui fait encore plus mal, c’est l’inaction qu’on observe au niveau des grandes Institutions de la République. C’est l’omerta. « Le Togolais se meurt, parce que les ressources de la Nation sont accaparées par un groupuscule qui prive les citoyens, au minimum, d’un service de santé efficace dans la dignité et d’une éducation de qualité. Il revient aux autres institutions de corriger ces travers de l’Exécutif », a exhorté le président national du Parti des Togolais. Bonne lecture.

Au service de qui ou de quoi sont les institutions togolaises ?

Le journal d’investigation L’Alternative a publié une enquête explosive sur la gestion des produits pétroliers au Togo. Son enquête révèle de grandes malversations financières qu’il évalue à environ 500 milliards de francs cfa, en citant nommément des personnes. C’est environ la moitié du budget national. Quel scandale !

Depuis cette publication, trois semaines déjà, aucune institution de l’Etat ne s’est exprimée sur le sujet. C’est le silence absolu. A une exception près, les très rares personnes, issues des institutions ou de la haute administration, qui se sont prononcées à titre personnel, ont essentiellement balayé le sujet d’un revers de la main.

Il aurait été convenable qu’au minimum deux institutions réagissent à cette publicati-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.