Togo – 5 trafiquants de défenses d’éléphants écroulés à la prison civile de Lomé

Ce 13 octobre, à Attiégou, cinq (5) trafiquants d’espèces protégées ont été arrêtés en possession de défenses d’éléphants. Trois jours plus tard, ils sont transférés à la maison d’arrêt de la capitale après un tour chez le procureur.

Leur interpellation a été faite par des éléments de l’Office central de répression du trafic illicite des drogues et du blanchiment (OCRTIDB) et des agents du ministère de l’Environnement et des ressources forestières.

Ces personnes (quatre sont de nationalité togolaise et la cinquième est béninoise) arrêtées en flagrant délits appartiennent à un réseau criminel international bien structuré. Elles « s’apprêtaient à écouler les grosses défenses d’éléphants, une espèce intégralement protégée par les lois nationale et la convention CITES », renseigne une source proche du dossier.

Après leur arrestation, elles ont été détenues d’abord à l’OCTRIDB. Elles reconnaissent les faits qui leur sont reprochés devant le procureur de la République. Elles sont transférées ensuite à la prison civile de Lomé.

Ces tr-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.