http://gtaassurancesvie.tg

Les réseaux sociaux au Togo sont actuellement en ébullition suite au témoignage de 02 jeunes femmes qui se plaignent de leur amant commun un peu trop radin, un certain Roger.

Ah, le fric, le blé, le cash, le pognon… Une femme peut-elle exiger de son partenaire une somme d’argent conséquente après une relation se.xue.lle ? La réponse dépend de ce que le couple a convenu avant le début des  »hostilités », me direz vous.

Eh bien, pour deux jeunes femmes, de toute évidence à Lomé, dont les audios circulent sur la toile depuis quelques heures, leur amant commun se devait forcément de passer à la caisse après avoir partagé des moments torrides en leur compagnie.

Malheureusement pour elles, le un jeune homme en question, est un digne membre du  »Syndicat des hommes ». Pour rappel, il s’agit du mouvement initié par le rappeur ivoirien Suspect 95 qui exhorte les hommes à donner à leurs chéries comme frais de transport, en tout et pour tout, seulement 2.000 FCFA et encourage les jeunes femmes à s’autonomiser.

Selon le décryptage des audios à la disposition de Afrik-plus, les deux belles de la capitale togolaise apparemment membres d’un même groupe WhatsApp ont eu affaire avec un unique individu, Roger.

Et ce dernier qui n’a pas hésité à appliquer une méthode similaire pour les appâter, passer du bon temps puis prendre la clé des champs, en mode discret. Appréciez par vous-même avec la vidéo ci-dessous…

Avec Afrik Plus