Sotouboua : une mystérieuse affaire de sorcellerie dans un lycée

Un hangar construit en début d’année pour désengorger la classe de 3è est devenu sujet à polémique au sein du lycée Tittigbé (IESG Sotouboua, DRE-C) de Soutouboua. Selon nos informations, les sorciers du village ont donné un ultimatum au proviseur et au corps enseignants de démolir ce hangar qui serait érigé sur leur passage.

Le message, signé par le secrétaire des sorciers (image) dit expressément que si l’administration ne se soumet pas à leur injonction, le président des parents d’élèves, le proviseur et le censeur mourront et ensuite les enseignants. Au lendemain de cette affiche sur la fenêtre du proviseur et à l’entrée du lycée, la panique a envahi tout le lycée.

Les enseignants ont simplement arrêté les cours. Ce nouvel incident leur rappelle celui vécut en 2007-2008. Une affaire de sorcellerie au sein dudit établissement avait presque coûté la vie à des enseignants. Une histoire togolaise loin d’être élucidée.

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.