Sotouboua : un calme précaire au lycée de Titigbé

142

Nous écrivions lundi qu’une affaire de sorcellerie sape la quiétude au sein du lycée de Titigbé. Aux dernières nouvelles, le calme est revenu au sein de l’établissement suite à des démarches des premières autorités de Sotouboua.

Une délégation composée du chef canton de Titigbé, de l’inspecteur de l’éducation nationale chargée du personnel à l’IESG Sotouboua, du CB Adjoint de la gendarmerie d’Adjengéré est allée à la rencontre du corps enseignant dudit lycée ainsi que les parents d’élèves.

Après un long moment d’échange, ceux ont cherché à trouver une porte de sortie à cette situation. La délégation a encouragé les enseignants à reprendre les cours.

Les enseignants qui ne sont pas encore guéri de la psychose causée par cette lettre ont demandé au chef canton des garanties de non répétions. Et le Chef Canton les a rassurés et promis de rechercher les auteurs de cette note.

Mais en guise de mesure préventive, il a été demandé à tous et à chacun de ne plus traverser la cour du lycée.

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here