Serge Akakpo : 15 années de professionnalisme

Serge Akakpo a été formé au prestigieux centre de formation de l’Aj Auxerre dirigé à l’époque par Guy Roux après une préformation au Paris Saint Germain. Annoncé comme l’un des grands espoirs du club, le défenseur ne connaîtra pas une carrière en club à la mesure de son talent.
En effet, après avoir passé trois ans au sein de la réserve d’Auxerre, Serge Akakpo choisit des destinations plutôt surprenantes. De la Roumanie, en passant par la Slovénie et la Slovaquie, le togolais met un point final à sa carrière en Turquie. Des championnats moins médiatisés et qui lui ont tout de même permis d’avoir un temps de jeu conséquent.


Lire aussi:Disqualification de Didier Drogba à la présidence de la FIF: c’est Adébayor qui avait raison

Un parcours exemplaire en sélection nationale

Serge Akakpo rejoint la sélection togolaise en 2008 et il y passera 9 ans. Il décide de mettre entre parenthèses sa carrière internationale en 2017 après la CAN « Cela fait près de 9 ans (première sélection en août 2008) que j’évolue au sein de l’équipe nationale du Togo et que je porte fièrement le maillot des Éperviers. Cela n’a pas toujours été facile, même loin d’être parfait, mais j’ai vécu énormément de moments de plaisir et d’émotions. Seulement, ces sensations, je les ai perdues depuis la dernière CAN Gabon 2017 » avait –il évoqué. Cette décision, selon plusieurs acteurs est soutenue par les relations difficiles entre le joueur et le coach Claude Leroy. Le sélectionneur français, à son arrivée avait choisi d’écarter plusieurs cadres.

Lire aussi:Football: un record d’Emmanuel Adébayor égalé

Le grand moment de plaisir reste à coup sûr les quarts de finale disputés pour la première fois par le Togo en 2013. Le défenseur était l’un des grands artisans de cette belle performance.

Serge Akakpo, c’est également l’attaque de Cabinda. Le Togolais est l’une des victimes de ce drame. Il a pris deux balles dans le dos, mais s’en sort. Il est tout de même marqué psychologiquement.

Serge Akakpo reste l’un des joueurs qui aura marqué positivement la sélection togolaise. Aimé des supporters, son retrait de la sélection en 2017 n’a pas été du goût de plusieurs fans des éperviers qui ont toujours rêvé d’un retour du défenseur. Avec les éperviers, il a joué 58 matches et inscrit 02 buts.

Lire aussi:Inhumation de Koudagba Kossi: les derniers poignants hommages d’Adébayor au joueur

Des projets d’avenir ?

Depuis plusieurs semaines, le défenseur togolais est présent dans l’émission « la team » de Canal+. Plusieurs observateurs voient déjà en lui, une reconversion à l’image d’Habib Beye ou encore de Patrick Mboma devenus des consultants attitrés de la chaine française. Mais, le togolais pourrait prendre de court tout le monde et embrasser une carrière d’entraîneur aussi comme son compatriote Nibombe Dare. De toutes les façons, le togolais n’a pas été clair sur ses ambitions.

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.