Home Société Sérail : quid du sort du Général Félix Kadangha ?

Sérail : quid du sort du Général Félix Kadangha ?

0
605
Tof-de-Kadangha.jpg

Le général tout-puissant Abalo Félix Kadangha n’est plus du corps des Armées Togolaise. Ce dernier ne fait plus et considéré comme un militaire. Une fois qu’un soldat a été arrêté et menotté pour des faits qu’on lui reproche et des perquisitions de son domicile, ce soldat n’est plus du rang des corps habillés. Il perd son grade et devient justiciable. C’est le cas actuel du général Abalo Félix Kadangha ex-chef d’Etat Major Général de l’Armée Togolaise. Le général tout-puissant qui se croyait intouchable et qui décide de vie ou de mort envers les soldats et les citoyens a été mise aux arrêts le 12 janvier 2023 à Kara dans une ou  des affaires dont le pouvoir ni la justice ne se sont pas encore communiqué officiellement la déçues.

https://gtaassurancesvie.tg/assur-pay/

Depuis l’arrestation du général inventeur du mot “PAIY“ et ramené à Lomé, il a été menotté et conduit pour des perquisitions dans son domicile de fonction au Camp Général Gnassingbé Eyadéma, ancien camp RIT à Lomé. D’autres perquisitions ont été faites dans ses multiples maisons à Lomé où des milliards de FCFA ont été trouvés plus d’autres choses.

Entre temps, Abalo Félix Kadangha serait sous haute surveillance à l’Agence Nationale de Renseignement (ANR) tristement célèbre où il serait gardé. Là où lui-même avait fait garder Luc Kpatcha Gnassingbé et co-accusés en  avril 2009 avant leurs jugements. 

Et puis après ce dernier serait transféré dans les logements de 5 villas sous la surveillance des bérets verts et les GILATS.

Reste à savoir ce qu’on reproche vraiment au désormais ex-général qui ne mange que bio de sa ferme selon lui-même.

Quelles sont les charges contre lui ? 

Aura-t-on le courage de le juger un jour ?

Répondra t-il un jour de l’assassinat de Idrissou Moufidou, cet enfant de 10 ans apprenti mécanicien que ce général même a tué avec son armé à lunette à Agoè-Adétikopé lors des manifestations de la C14 ?

Répondra t-il  un jour de l’assassinat du jeune  Carlos Komlan Mawussé LITHOR, 18 ans, élève en classe de 1er A4 au collège Protestant de Lomé, tué en septembre 2020 dans sa ferme dans la localité de Kévé ?

Répondra t-il un jour de tous les crimes de sang commit sur les corps habillés et les civils ?

Répondra t-il un jour de tous les crimes économiques ?

De multiples questions sans réponses. Mais les jours, semaines et mois à venir édifieront l’opinion nationale et internationale sur le sort qui sera réservé à ce désormais ex-général de brigade, qui n’est pas du tout un saint, trop cynique et cruel.  

Avec La Nouvelle

Source : Togoweb.net