Sérail: Ouattara au coeur d’un scandale avec des journalistes français

« L’Etat français n’a pas d’ami, il n’a que des intérêts ! » Cela est connu de tous, même si l’hypocrisie politique amène les dirigeants français à se proclamer « amis de l’Afrique ». Ce n’est qu’un discours de flatterie et tout le monde sait que « toutflatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute ». 

Lire aussi:«Peuple ivoirien, chassons Ouattara du pouvoir»

On sait donc que la France, en réalité, ne peut être notre amie ! C’est son problème ; et on devrait la prendre comme elle est, sans se gêner outre mesure. Mais dès lors qu’elle devient une ennemie acharnée, il y a problème. 

En tant que citoyen ivoirien, de culture et d’éducation d’hospitalité, je n’ai rien contre personne, encore moins contre le citoyen de France, ce pays qui, par les détours de l’histoire m’a imposé sa langue et, dans une large mesure, ses comportements. Quant à la posture d’ennemie qui est celle de la France envers mon continent, je suis chrétien et les Saintes Ecritures enseignent aux chrétiens « d’aimer leurs ennemis ».

Je suis donc, d’emblée, ouvert à une vie amicale, voire fraternelle, avec la France et les Français. Si j’écris ces mots, c’est juste pour que les Occidentaux, qui semblent croire, par un réflexe de cécité atavique, que les Africains ne sont pas capables de comprendre les jeux de dupes qu’ils organisent chez eux, sachent que « seul le nageur niais croit qu’on ne voit pas son dos lorsqu’il est dans l’eau ».

Nous savons tous que notre ennemi le plus acharné contre notre liberté et notre émancipation, c’est la France, ce pays incapable de se défaire des réflexes colonialistes.Et cette France, dans la lutte pour la (sur)vie qui est aujourd’hui imposée aux Ivoiriens, par ce psychopathe avéré que les dirigeants français ont installé en Côte d’Ivoire, à coups de crimes odieux, cette France joue de tout, notamment avec ses media de falsification, pour enfoncer le clou.

Lire aussi:Côte d’Ivoire : passe d’arme entre pouvoir et opposition

Je voudrais citer ici « RFI », « France 24 »et le journal « Le Monde »,ces « Média Mensonges », qui mériteraient d’être interdits sur le continent africain. Ils sont rangés fermement du côté de l’imposteur qui s’échine à détruire la Côte d’Ivoire.

RFI, cette radio de propagande prétendument surnommée « La Radio Mondiale », qui ne cesse de se comporter en Afrique comme « Radio Mille Collines » au Rwanda et qui joua un rôle si néfaste dans le génocide de 1994 dans ce pays. 

Cette radio française, RFI, est un organe qui jette régulièrement de l’huile sur le feu, et cela est compréhensible, puisqu’il s’agit d’une radio de défense des intérêts de cet Etat qui « n’a pas d’ami » et est un ennemi acharné des Africains. C’est souvent que RFI a servi des émissions en déphasage avec la réalité du terrain, choisissant à dessein ses cibles, pour défendre « les intérêts français » ! 

France 24 ! Dans la lutte actuelle des Ivoiriens, le correspondant corrompu de cette télévision, le 10 octobre dernier, est allé faire un tour fantaisiste, tôt le matin, au Stade Houphouët-Boigny, lieu du meeting ce jour-là de l’opposition, pour prétendre que « l’opposition peinait à remplir le stade ». Assuré que les blocages orchestrés par le régime de l’imposture en faveur des intérêts des oligarques français empêcheraient le déferlement des Ivoiriens dans le stade, comme cela s’est vu en fin de matinée.

C’est encore France 24 qui dit que la Côte d’Ivoire, avant l’arrivée au pouvoir l’Alassane Ouattara était un pays où les musulmans et les nordistes étaient tenus à l’écart de tout ! Il ne s’agit pas de cette prétention des Occidentaux, ignorants du minimum sur l’Afrique, et qui racontent des fadaises dont les enfants chez nous reconnaissent la fausseté :nous avons là une manipulation par le faux de l’opinion, pour aider l’imposture à prospérer.

De fait, les Ivoiriens ont de tout temps vécu dans leur pays, avant l’intrusion de l’imposteur Burkinabé et de sa complice de femme, sans qu’être musulman ou du nord ait eu une quelconque importance ! Et puis, tout le monde sait maintenant qu’Alassane Dramane Ouattara n’a jamais été musulman, ni du nord de la Côte d’Ivoire ! 

Même si, dans le plan de capture de la Côte d’Ivoire, la France l’a aidé à s’incruster dans ce pays, ce n’est pas d’avoir biffé Dramane de son identité qui ferait de lui un Ivoirien de Dimbokro ou du nord ivoirien! Jusqu’aujourd’hui, il n’a pas encore apporté la preuve du contraire de l’arrêt no E0001 du 6 octobre 2000, de la Chambre constitutionnelle de la Cour Suprême d’alors de notre pays.

« Le Monde » ! Ce grand journal français, a ouvert ses colonnes à l’imposteur, pour une interview. Et l’homme, tel un amuseur public, a débité des incongruités dignes d’un malade mental. Comment une personne saine d’esprit, peut-elle, sur la face du monde qui le voit en pleine forfaiture, organiser une parodie d’élection, déclarer qu’il mettra ses opposants en prison, dès qu’il se proclamera vainqueur de sa comédie électorale ! Il précise même les peines auxquelles il les a déjà condamnés ! Comment peut-il dire qu’il a modifié la constitution en faveur des autres ? 

Et cela ne dit rien au « grand journaliste » français ! Il va jusqu’à dire qu’il aurait annulé la clause liée à l’âge, pour Soro (la cinquantaine) et Bédié (86 ans) alors que lui a 78 ans ! Il aurait ensuite abrogé la visite médicale pour Gbagbo qui aurait des problèmes de santé, alors que lui Ouattara, avec son visage déformé, est l’exemple même du mal portant ? 

Lire aussi:Abidjan désertée par peur de violences post-électorales

Voilà un homme, qui est tellement sûr de ne pouvoir gagner aucune élection normalement organisée, qu’il a besoin de falsifier les listes électorales, de caporaliser à coup de menaces de toutes sortes le Conseil constitutionnel et la CEI ; et puis, face à la détermination des Ivoiriens, il décide, lui tout seul, de supprimer plus de la moitié des Bureaux de Vote, et pire, il cache des urnes dans des lieux secrets pour les remplir avant les jours de vote!… 

Tout cela, les dirigeants français le savent ! Mais dès lors que cela sert « les intérêts de la France » ; ils l’accompagnent par leur « Média Mensonges ». Même lorsque le psychopathe débite des grossièretés ignobles, ils lui ouvrent leurs média.

Que la France comprenne que toute l’Afrique sait désormais que c’est elle son ennemie. Elle peut encore se racheter. Comment ? Je ne sais pas ; mais dans ma culture, il est enseigné qu’il y a toujours une possibilité de se rattraper, et que c’est l’obstination dans le mal qui amène le châtiment sans appel ! 

De toute façon, il est écrit dans la Bibleque « les ténèbres ne règneront pas toujours » (Esaïe 8 : 23). Autrement dit, le mal a forcément une fin. Cela ne dépend ni de la France, ni de personne !…Mais, les dirigeants français sont prévenus !
Par Bédi Holy

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.