Sécurité alimentaire : dans les Savanes, l’aide s’intensifie pour les populations déplacées

0
332
Sécurité alimentaire : dans les Savanes, l’aide s’intensifie pour les populations déplacées

(Togo Officiel) – Au Togo, les populations de l’extrême nord du pays, affectées par le débordement de la crise sécuritaire du Sahel dans la région des Savanes, bénéficient à nouveau de l’attention du gouvernement et des partenaires. Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies y a lancé la semaine dernière, la seconde phase de son projet d’assistance alimentaire. 

L’opération mise en œuvre en partenariat avec l’Agence nationale de protection civile (ANPC), grâce à un appui financier de l’Union Européenne à travers son département des actions d’aide humanitaire (ECHO), consiste en des transferts monétaires aux personnes ciblées. Ce qui leur permettra de se procurer elles-mêmes de la nourriture pour répondre à leurs besoins alimentaires et nutritionnels de base. 

Au total, plus de 30 000 personnes, forcées de fuir villages, biens et moyens de subsistance, bénéficieront de ces appuis, prévus jusqu’au 25 avril prochain. Du reste, précise l’organisme onusien, “les femmes enceintes et/ou allaitantes, les enfants de moins de deux ans, recevront un supplément d’aliment nutritif spécialisé et des conseils nutritionnels adaptés à leurs besoins, en plus des transferts monétaires”. 

Selon les experts du Programme, le débordement de la crise sécuritaire a affecté près de 60 000 personnes, parmi lesquelles plus de 27 000 personnes du Burkina Faso, en majorité des femmes et des enfants, et plus de 32 000 Togolais contraints au déplacement interne.

Lire aussi:

Terrorisme : près de 4 000 personnes déplacées assistées au Togo depuis juin

Source : RepubliqueTogolaise.com