Santé : le Togo ouvre Dogta-Lafiè, son premier hôpital de référence

0
630
Santé : le Togo ouvre Dogta-Lafiè, son premier hôpital de référence

(Togo Officiel) – Quatre ans après le lancement des travaux (interrompus un temps, par la crise sanitaire) sous le nom de Saint Pérégrin, le Togo dispose désormais officiellement de son tout premier hôpital de référence. Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a inauguré mercredi 26 avril, à la veille de la fête nationale, l’infrastructure, rebaptisée Dogta-Lafiè

1 lan

Implantée à Agoè-Nyivé, au nord de la capitale, cette formation sanitaire de haut standing s’étale sur un domaine de 11.000 m2. Elle est composée de huit blocs reliés par un bâtiment central de distribution, et dispose de 22 salles de consultation, 160 lits, des suites et chambres de grand standing, des chambres individuelles et des chambres doubles.

Le complexe porté par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), est également doté de places d’hôpitaux de jour comprenant un bloc d’imagerie médicale et soins dentaires, un bloc médecine, un bloc administratif, un bloc chirurgie, un bloc femme-mère-enfant, un bloc VIP avec un espace café pour les accompagnants, un bloc laboratoire et un bloc logistique. L’hôpital est pourvu d’un plateau technique et d’imagerie de pointe, 6 salles d’opérations dont deux hyper-aseptiques aux normes internationales, une unité d’exploration fonctionnelle, un laboratoire polyfonctionnel moderne et une pharmacie intégrée. 

Plusieurs spécialités y sont offertes, allant notamment de la médecine à la cardiologie, en passant par la chirurgie, la gynécologie, la néonatologie, la pédiatrie, le tout intégrant un plateau robotique médical évolutif.

A court terme, Dogta-Lafiè sera étendu avec entre autres, l’implantation d’une unité de cancérologie, d’un bloc ultramoderne dédié à l’hospitalisation des hautes personnalités, des services de kinésithérapie, d’un bloc opératoire ophtalmologique et d’une autre salle de chirurgie.

Cette nouvelle infrastructure socio-sanitaire renforce l’offre de soins, pilier de la couverture maladie universelle dans notre pays. Elle illustre les efforts consentis dans la mise en place des trois piliers du système de santé à savoir la construction, la réhabilitation et l’équipement des centres de santé”, a rappelé le ministre de la santé, Moustafa Mijiyawa lors de la cérémonie. 

Déjà 700 patients enregistrés, 80 000 envisagés pour la première année 

Avant son inauguration, l’hôpital de référence avait démarré plusieurs prestations à l’endroit du public

Ainsi, depuis le 1er mars dernier, ce sont environ 700 patients qui ont été enregistrés par les services d’imagerie médicale, d’odonto-stomatologie, ou encore de rééducation fonctionnelle. 

De bon augure, pour l’établissement qui prévoit d’accueillir 80 000 personnes pour sa première année d’opérationnalisation.

Source : RepubliqueTogolaise.com